Abstract

The trilobite fauna of the Attawapiskat Formation of Ontario agrees with a late Llandoverian to early Wenlockian age assignment. This fauna is closely related to late Llandoverian and Wenlockian trilobite faunas from eastern Iowa and eastern Greenland. The numerically dominant trilobites of this fauna (illaenids, scutelluids, cheirurids) represent an association that is typical of Ordovician–Devonian carbonate buildups. These trilobites occur in localized accumulations formed by the entrapment of exuviae in depressions or other similar structures.Perryus severnensis gen. et sp. nov. from the Attawapiskat Formation is described. Its relationships with the Encrinuroides/Cromus lineage and possibly with Frammia are discussed.

Les trilobites de la faune de la formation Attawapiskat de l'Ontario correspondent à une attribution d'âge se situant entre le Llandoverien supérieur et le Wenlockien inférieur. Cette faune est apparentée de très près aux faunes à trilobites de l'est du Groënland. Les trilobites numériquement les plus abondants de cette faune (illaenidae, scutelluidae, cheiruridae) représentent une association caractéristique des accumulations de carbonates de l'Ordovicien jusqu'au Dévonien. Ces trilobites se trouvent dans des sites d'accumulation bien localisés d'empiègement de dépouilles dans des dépressions ou autres structures semblables.Le Perryus severnensis gen. et nov. sp. de la formation Attawapiskat est décrit. Ses relations avec la lignée des Encrinuroides/Cromus et possiblement avec Frammia sont discutées. [Traduit par le journal]