Stream sediments from a 13 000 km2 previously glaciated area in central Labrador near Churchill Falls were examined for their heavy mineral content. The minus 0.25 mm (60 mesh) nonmagnetic heavy mineral fraction from 846 stream sediment samples consists mainly of magnetite, ilmenite. garnet, hornblende, epidote and minor clinopyroxene, orthopyroxene. kyanite. sillimanite, biotite. apatite, and zircon. Changes in the frequency distribution of epidote, hornblende, garnet, and sillimanite in the stream sediments correspond well with those reported in previously mapped underlying bedrock lithologies. The occurrence of kyanite and sillimanite, high concentrations of garnet and opaques (mainly ilmenite), and lower concentrations of hornblende and epidote were used to determine grades of regional metamorphism, resulting in revision of the geologic map of this area. Heavy minerals in glacial drift or fluvial deposits may be useful as an aid in mapping in glaciated areas.

On a examiné les sédiments fluviaux sur une région de 13 000 km2 ayant subi la glaciation dans le centre du Labrador, près des Chutes Churchill pour leur contenu en minéraux lourds. La fraction plus fine que 0.25 mm (tamis no. 60) de minéraux lourds non magnétiques provenant de 846 échantillons de sédiments de rivière comprend surtout de la magnétite, de l'ilménite, du grenat, de la hornblende, de l'épidote et un proportion moindre de clinopyroxène, d'orthopyroxène, de kyanite, de sillimanite, de biotite, d'apatite et de zircon. Le changement dans la fréquence de distribution de l'épidote, de la hornblende, du grenat el de la sillimanite dans les sédiments des cours d'eau correspond bien aux changements de lithologie qui ont été précédemment cartographiés pour le roc sous-jacent. On a utilisé la présence de la kyanite et de la sillimanite, des concentrations élevées en grenats et minéraux opaques (surtout de l'ilménite) et de faibles concentrations de hornblende el d'épidote pour déterminer les degrés de métamorphisme régional, ce qui amène une révision de la carte géologique de cette région. Les minéraux lourds dans le drift glaciaire ou dans les dépôts fluviaux peuvent ainsi être utiles comme un complément à la cartographie des régions ayant subi la glaciation. [Traduit par le journal]