Abstract

The Avon River estuary in central Nova Scotia is part of the northeastern arm of the Bay of Fundy. The estuary is macrotidal; tidal range is 15.6 m at lunar perigee. The large tidal range generates strong currents. Maximum current speeds increase from 0.6 m/s at the estuary mouth (seaward end) to 1.7 m/s at the estuary head (shoreward end). Every location in the system is either flood or ebb current dominant.There are six major intertidal sand bodies in the estuary. Three of these form an ebb tidal delta at the estuary mouth that resembles many mesotidal ebb tidal deltas. One of the sand bodies at the estuary head also is part of an ebb tidal delta, another is a flood tidal delta, and the third is a tidal point bar.Ripples, megaripples, and sand waves are the three major classes of bedforms. Flow regime increases in the onshore direction, and bed configuration reflects maximum flow conditions.Mean grain size decreases from the estuary mouth to the head, producing an inverse relationship between mean grain size and current velocity. Cumulative frequency curve analysis indicates that the inverse relationship is produced by hydraulic sorting, which excludes the coarsest grain population from the estuary head.

L'estuaire de la rivière Avon dans le centre de la Nouvelle-Ecosse fait partie du bras nord-est de la baie de Fundy. L'estuaire est macrotidal; l'amplitude des marées est de 15,6 m au périgée lunaire. Cette grande amplitude des marées engendre des courants forts. Les vitesses maximales des courants augmentent de 0,6 m/s à l'embouchure de l'estuaire (du côté de la mer) jusqu'à 1,7 m/s à la tête de l'estuaire (du côté terrestre). A chaque endroit dans le système, c'est le courant de flot ou de jusant qui domine.On reconnaît six unités de sables intertidaux dans l'estuaire. Trois de ces dépôts forment un delta de marée descendante à l'embouchure de l'estuaire et ressemblent à plusieurs des deltas de marée descendante d'amplitude moyenne. Un des dépôts en tête de l'estuaire fait aussi partie d'un delta de marée descendante, un autre est un delta de marée montante et un troisième est un bourrelet arqué de marée.Les rides, les mégarides et les vagues de sable constituent les trois classes principales de formes de lits. Le régime d'écoulement augmente en approchant du rivage et la configuration du lit reflète les conditions d'écoulement maximum.La taille moyenne des particules diminue de l'aval à l'amont pour produire une relation inverse entre la taille moyenne et la vitesse de courant. L'analyse des courbes cumulatives de fréquence indique que la relation inverse est produite par un triage hydraulique qui exclut la population des tailles plus grosses en tête de l'estuaire. [Traduit par le journal]