The loess derived soils of the Hinton district provide a record of soil formation for the entire postglacial period. Loess originates from the shorelines of Brûlé Lake and from the sandbars and braided channels of the Athabasca River.The geochronology of the loess, as established through the study of paleosols and volcanic ash beds, indicates that loess deposition was continual but irregular. Soil formation occurred contemporaneously with loess deposition, and varying soil morphologies were attributed to differing local rates of loess accumulation. There was no evidence for marked climatic change during the Holocene in the study area, but increased loess supply after 4000 years BP may reflect gradual change.

Les sols qui dérivent des loess dans le district de Hinton fournissent un document sur la formation de sols pour toute la période post-glaciaire. Les loess proviennent des rivages du lac Brûlé et des barres de sable et des chenaux anastamosés de la rivière Athabasca.La géochronologie des loess, établie à partir de l'étude des paléosols et des lits de cendres volcaniques, indique que le dépôt des loess s'est fait de façon continue mais irrégulière. La formation du sol s'est produite en même temps que le dépôt des loess et on attribue différentes morphologies dans les sols à des différences locales dans les taux d'accumulation des loess. Il n'y a pas d'indication de changement climatique marqué au cours de l'Holocène dans la région d'étude, mais l'augmentation de l'apport en loess depuis 4000 ans pourrait refléter un changement graduel. [Traduit par le journal]