A positive contact test between Gowganda argillites and Nipissing diabase indicates the shallowly inclined and southerly directed Nipissing remanence records a primary intrusive event. Contact tests on the steeply inclined Nipissing direction are also positive. Together these tests conclusively indicate there were two distinct phases of Nipissing intrusion. Limited evidence suggests that the sequence between these two events should be from the shallow to the steeply inclined direction, giving a pole path from south to north. This is in direct conflict with the presently accepted north to south trending Track 5.

Un test de contact positif entre les argillites de Gowganda et la diabase de Nipissing indique que la rémanence de Nipissing, faiblement inclinée et dirigée vers le sud, enregistre un épisode intrusif primaire. Les tests de contact sur la direction fortement inclinée de Nipissing sont aussi positifs. L'ensemble de ces tests indique de façon concluante qu'il y a eu deux phases distinctes dans l'intrusion de Nipissing. Des preuves moins concluantes suggèrent que la séquence chronologique entre les deux épisodes devrait être de la direction peu inclinée vers Sa direction à forte inclinaison, ce qui suppose un cheminement polaire du sud au nord. Ceci est en contradiction avec le cheminement généralement accepté de la Trace 5 qui va du nord au sud. [Traduit par le journal]