Abstract

A 4 m thick section in the late Ordovician sequence on Manitoulin Island revealed four successively shallowing carbonate environments, each with a distinctive fossil assemblage. The lowermost quieter water, muddy level bottom community was dominated by the brachiopod Zygospira. Next, increased laminar current action attracted smaller colonies of the tabulate corals Tetradium and Columnopora, and locally small banks of corals and stromatoporoids were built up. In the protected shallow subtidal community following, encrusting algae (Girvanella) and upright match-stick Hedstroemia were more important, alongside Columnopora, cup corals, and a diverse association of thick-shelled bivalves and gastropods. The short-term paleoecological succession terminated under turbulent conditions with large colonies of Labechia, rugose coral colonies of Cyathophylloides, and tabulate corals such as Tetradium forming what is called the Wekwemikong biostrome.

Une coupe de 4 m d'épaisseur dans la séquence de la fin de l'Ordovicien sur l'île de Manitoulin a révélé quatre environnements successifs de carbonates qui indiquent une diminution de la profondeur d'eau, chacun avec un assemblage fossile distinctif. La communauté inférieure a évolué en eau plus tranquille et sur un fond boueux plan et elle était dominée par le brachiopode Zygospira. Ensuite, l'action accrue de courants laminaires a attiré des colonies plus petites de coraux tabulés Tetradium et Columnopora et localement de petits bancs de coraux et de stromatoporoïdés se sont édifiés. Dans la communauté protégée d'eau peu profonde infratidale qui a suivi, les algues encroûtantes (Girvanella) et les Hedstroemia dressés en batons d'allumettes étaient les plus importants aux côtés de Columnopora, des coraux en forme de coupes et d'une association diversifiée de bivalves à coquilles épaisses et de gastéropodes. La succession paléoécologique de courte durée s'est terminée dans des conditions turbulentes avec de grandes colonies de Labechia, des colonies de coraux rugueux Cyathophylloides et des coraux tabulés comme Tetradium formant ce qu'on appelle le biostrome de Wekwemikong. [Traduit par le journal]