The most nearly complete maxilla known of the North American Late Cretaceous insectivore Gypsonictops hypoconus Simpson 1927 is described. The specimen exhibits P3–4M1 in place; alveoli present anterior to P3 indicate a total of four upper premolars of which the first was single-rooted. Relationships between Gypsonictops and its presumed ancestor Kennalestes gobiensis Kielan-Jaworowska 1969 are discussed.

On décrit le maxillaire supérieur à peu près le plus complet de l'insectivore Gypsonictops hypoconus Simpson 1927 datant de la fin du Crétacé d'Amérique du Nord. On observe P3–4M1 en place dans le spécimen; les alvéoles présentes qui sont antérieures à P3 indiquent un total de quatre prémolaires supérieures dont la première n'a qu'une seule racine. On discute les relations entre Gypsonictops et son ancêtre présumé Kennalestes gobiensis Kielan-Jaworowska 1969. [Traduit par le journal]