Gow Lake, in the Precambrian Shield of Saskatchewan, is circular, 4 km in diameter, and has a large central island. Granites and quartzofeldspathic gneisses are exposed around the perimeter of the lake, whereas the island is formed largely of brecciated equivalents. Most of the breccias are composed entirely of clastic material, but at one locality fine-grained felted matrices form a significant component of the breccias, and coronas of clear glass surround quartz grains. The latter breccias also contain microscopic features characteristic of shock metamorphism, among which multiple sets of planar deformation structures in quartz are particularly diagnostic. Similar shock metamorphic features have been widely reported from terrestrial meteorite craters; accordingly, Gow Lake is interpreted as a deeply eroded impact crater and the felted matrices as impact melts.A local negative gravity anomaly with an amplitude of 3 mGal centered on the lake is attributed mainly to highly fractured basement rocks underlying the lake, which model studies indicate may extend to a depth of 900 m. A provisional minimum age of 100 Ma is proposed for the crater.

Le lac Gow, dans le Bouclier précambrien de la Saskatchewan forme un cercle de 4 km de diamètre et possède une grande île centrale. On observe des granites et des gneiss quartzofeldspathiques le long du périmètre du lac alors que l'île est formé surtout de roches bréchiques équivalentes. La plupart des brèches sont composées entièrement de matériel clastique, mais, en un endroit, la matrice feutrée à grain fin est une composante importante des brèches; des auréoles de verre clair entourent les grains de quartz. Les brèches plus récentes présentent aussi des observations microscopiques caractéristiques du métamorphisme de choc; par exemple, les groupes multiples de structures de déformation planes dans le quartz sont particulièrement diagnostiques. On a rapporté souvent des caractéristiques de métamorphisme de choc semblables pour les cratères météoritiques terrestres; ainsi, le lac Gow serait un cratère d'impact profondément érodé et la matrice feutrée aurait été causée par fusion sous l'impact.On observe localement une anomalie négative de la gravité dont l'amplitude atteint 3 mGal et qui a son centre sur le lac; on l'attribue surtout aux roches très fracturées du socle à une profondeur qui atteindrait 900 m sous le lac selon des études sur modèles. On propose, de façon provisoire, un âge de 100 Ma pour ce cratère. [Traduit par le journal]