In the western pan of the Superior province, gneisses and plutonic rocks of the English River subprovince form a 100 km wide, east trending unit bound on both north and south by metavolcanic-granitic subprovinces. Recent investigations have resulted in a major twofold subdivision of the western portion of the English River subprovince. The northern part of the subprovince, termed the Ear Falls – Manigotagan gneiss belt, is characterized by a preponderance of sedimentary gneiss that records the development of a major Early Precambrian sedimentary basin. The southern part, termed the Winnipeg River batholithic belt, is a dominantly plutonic terrain with subordinate felsic gneissic rocks and minor metavolcanic and metasedimentary rocks. This latter belt records the almost complete obliteration of a greenstone terrain of unknown age and extent by felsic plutonism. Regional seismic, gravity, and magnetic data reflect the differing physical characteristics of the two bells. The Ear Falls-Manigotagan gneiss belt has a thicker granitic crust, thinner lower crust, thinner total crust, higher Bouguer gravity values, and lower intensity and shorter wavelength magnetic anomalies than the Winnipeg River batholithic bell.

Dans la partie ouest de la province du Lac Supérieur, les gneiss et les roches plutoniques de la sous-province d'English River forment une unité de 100 km de largeur orientée est–ouest et limitée au nord et au sud par des sous-provinces métavolcaniques-granitiques. Les études récentes conduisent à une subdivision majeure de la partie ouest de la sous-province d'English River. La partie nord de la sous-province, désignée comme zone gneissique d'Ear Falls – Manigotagan, se caractérise par une prépondérance de gneiss d'origine sédimentaire qui témoignent du développement d'un bassin sédimentaire majeur au début du Précambrien. La partie sud, désignée comme zone batholittque de Winnipeg River, est une région surtout plutonique avec présence occasionnelle de roches gneissiques felsiques et de quantités mineures de roches métavolcaniques et métasédimentaires. Cette dernière zone illustre l'oblitération à peu près complète d'une zone de roches vertes d'âge et d'étendue inconnus plutonisme felsique. Les données régionales de séismicité, de gravité et de magnétisme reflètent les caractères physiques différents des deux zones. La zone de gneiss d'Ear Falls – Manigotagan a une croûte granitique plus épaisse, une croûte inférieure plus mince, une croûte totale plus mince, des valeurs de gravité de Bouguer plus élevées, et des anomalies magnétiques de plus faible intensité et de longueur d'onde plus courte que dans la zone batholitique de Winnipeg River. [Traduit par le journal]