Abstract

Massive monazite occurs in a zoned deposit in the Wollaston Lake fold belt, Kulyk Lake area, northern Saskatchewan. The deposit is enclosed by pegmatitic, graphic, and aplitic granite, which are slightly bleached adjacent to the contact. Ilmeno-hematite and hematite (in part after magnetite), located adjacent to the silicate rocks, are followed inward by massive monazite and then minor concentrations of apatite. Monazite has a constant chemical composition: the average microprobe analysis is CaO—0.5, La2O3—15.1, Ce2O3—36.1, Pr2O3—4.9, Nd2O3—10.1, ThO2—4.3, P2O5—27.8; total, 98.8%. Monazite grains in a small segregation in granitic gneisses have variable thoria contents. Apatite in the deposit contains about 0.2% total rare earths. The oxide–monazite–apatite deposit probably precipitated from an aqueous phase generated during crystallization of a water-rich granitic liquid. The monazite deposit and enclosing granitic rocks may have been generated during anatexis of a metasedimentary unit containing abundant monazite and Fe–Ti oxides.

De la monazite massive apparaît dans un dépôt zoné de la ceinture plissée du Lac Wollastone, près du Lac Kulyk, dans la Saskatchewan du Nord. Le dépôt est contenu dans des granites pegmatitiques, graphiques et aplitiques légèrement décolorés près du contact. L'ilméno-hématite et l'hématite (une partie remplace de la magnétite), localisées près des roches silicatées, sont suivies vers l'intérieur par la monazite massive, puis par des concentrations mineures d'apatite. La composition chimique de la monazite est constante. La moyenne des analyses à la microsonde donne le résultat suivant : CaO—0.5, La2O3—15.1, Ce2O3—36.1, Pr2O3-4.9, Nd2O3—10.1, ThO2—4.3, P2O5—27.8; un total de 98.8%. Les grains de monazite d'une petite ségrégation dans des gneiss granitiques ont des contenus variables en thoria. L'apatite du dépôt contient 0.2% du total des terres rares. Le dépôt d'oxyde–monazite–apatite a probablement précipité à partir d'une solution aqueuse formée lors de la cristallisation d'un liquide granitique riche en eau. Le dépôt de monazite et les roches hôtes granitiques ont pu être formés durant l'anatexie d'une unité métasédimentaire contenant une grande quantité de monazite et d'oxydes de Fe et Ti. [Traduit par le journal]