The Wesleyville area is composed of polydeformed gneisses and migmatites cut by a series of granitic plutons and dike suites. Four major episodes of igneous activity are recognized as follows: (1) the emplacement of the garnetiferous Powder Hill Leucogranite, marking the first event; (2) the emplacement of the large megacrystic granites of Deadman's Bay and Cape Freels; (3) development of a suite of diabase dikes; and finally, (4) the emplacement of the Newport pluton, a megacrystic granite almost identical in lithology and chemistry to the earlier ones.The country rocks were affected by five deformation episodes, of which the first two and a regional migmatization pre-dated the Powder Hill pluton. These rocks were then deformed by a third episode, and the last two events post-dated all but the diabase dikes and the Newport pluton. A 400 ± 5 m.y. whole-rock isochron date on the Cape Freels indicates that it is Devonian. This also provides a lower age limit on a late fault that apparently truncates the Newport pluton, and which locally forms the junction between the Avalon and Gander Zones.

La région de Wesleyville comprend des gneiss déformés à plusieurs reprises et des migmatites recoupées par une série de plutons granitiques accompagnés de dykes. Les quatre principaux épisodes d'activité ignée sont les suivants : (1) la mise en place du leucogranite à grenat de Powder Hill, (2) la mise en place des grandes masses de granite à gros cristaux de Deadman's Bay et de Cape Freels, (3) une série de dykes de diabase, et enfin (4) la mise en place du pluton de Newport, un granite à gros cristaux presqu'identique aux précédents quant à sa lithologie et à sa chimie.Les roches encaissantes ont été affectées par cinq épisodes de déformation; les deux premiers épisodes et la migmatisation sont plus âgés que le pluton de Powder Hill. Ces roches furent ensuite déformées au cours d'un troisième épisode, et les deux derniers événements sont plus récents que toutes les roches à l'exception des dykes de diabase et du pluton de Newton. Un âge de 400 ± 5 Ma par la méthode de l'isochrone de roche totale sur les granites de Cape Freels font remonter celui-ci au Dévonien. En outre, cette date donne une limite inférieure d'âge pour une faille qui tronque le pluton de Newton et forme localement la jonction entre les zones d'Avalon et de Gander. [Traduit par le journal]