The desorption rate of mercury from bed sediments was determined by a 10 week experiment. The rates ranged from 0.1 ng/cm2/day to 1.0 ng/cm2/day for Ottawa River bed sediments, depending on the environmental conditions. The rates decreased with an increase of exposure period to the water, but increased with an increase in the depth of bed sediments. The amount of mercury desorbed from bed sediments to overlying water was highly dependent on the volume (depth) of bed sediments. Calculations based on the experiment showed the half-lives of total mercury associated with bed sediments from as short as 2.1 years to as long as 1.8 × 102 years, depending on the depth of the bed sediments.

Une expérience d'une durée de 10 semaines a permis de déterminer le taux de dissipation de mercure de sédiments de lits de rivière. Ces taux varient, suivant l'environnement de 0.1 ng/cm2/jour à 1.0 ng/cm2/jour, pour des sédiments du lit de la rivière Outaouais. Les taux diminuent avec une augmentation de la période de contact avec l'eau, mais augmentent avec l'augmentation de profondeur des sédiments. La quantité de mercure dissipée des sédiments vers l'eau sus-jacente dépend surtout du volume (profondeur) des sédiments. Des calculs basés sur cette expérience montrent que les temps de demie-vie de l'ensemble du mercure associé à des sédiments de ce type vont de 2.1 années à 1.8 × 102 années, dépendant de la profondeur des sédiments. [Traduit par le journal]