Rb–Sr geochronologic studies have been carried out on Lower and Middle Precambrian rocks exposed in Marquette County, Michigan. These rocks were subjected to varying degrees of metamorphism during formation of the Republic metamorphic node. Samples of the Lower Precambrian granitic gneiss generally yield whole-rock model ages of 2500 to 2800 Ma for metamorphic grades ranging from chlorite through sillimanite zones, indicating relatively minor net flux of Rb and Sr on a scale of several tenths of a metre during the metamorphism. Mineral ages show partial to complete internal re-equilibration of the Rb–Sr systems about 1665 ± 50 Ma ago. Muscovite Rb–Sr ages from cross-cutting pegmatites are also about the same age. Data on minerals from metamorphosed Middle Precambrian metasediments of the Michigamme Formation are consistent with this age but are not definitive.Published structural studies indicate that the main deformation in the Republic node occurred essentially at the same time as the peak of the major mineral-forming metamorphic event. The age of 1665 Ma is inconsistent with the regional tectonics and chronology, which indicate that the major deformation and metamorphism in Upper Michigan occurred about 1900 Ma ago. However, the age of 1665 Ma does correspond to a time of more recent metamorphism prevalent throughout the western Great Lakes area, and we interpret the results from the Republic area as a general overprint younger than the main period of deformation and metamorphism.Two of the Lower Precambrian samples yield model whole-rock ages in excess of 3000 Ma. Detailed study of the rocks involved show that the apparently old ages are due to Sr and Rb redistribution on a larger scale during another event which occurred about 2100 to 2200 Ma ago.

Des études géochronogiques au Rb–Sr ont été effectuées sur des roches du Précambrien Inférieur et Moyen exposées dans Marquette County, au Michigan. Ces roches ont été soumises à différents degrés de métamorphisme durant la déformation du nœud métamorphique de Républic. Des échantillons de gneiss granitique du Précambrien Inférieur donnent généralement des âges sur roche totale de 2.5à2.8 Ga pour des métamorphismes variant de la zone de la chlorite à la zone de la sillimanite, indiquant une diffusion nette relativement peu importante du Rb et du Sr sur une échelle de plusieurs dizaines de mètres durant métamorphisme. Les âges minéraux montrent une rééquilibration interne de partielle à complète des systèmes Rb–Sr il y a environ 1665 ± 50 Ma. Les âges au Rb–Sr sur la muscovite de pegmatites tranversales sont également à peu près du même âge. Des résultats sur des minéraux venant de métasédiments du Précambrien Moyen de la Formation Michigamme sont consistantes avec cet âge mais ne sont pas définitifs.Des études structurales publiées montrent qu'essentiellement la principale déformation du nœud de Républic s'est produite au moment où le principal événement métamorphique générateur de minéraux était à son paroxisme. L'âge de 1665 Ma n'est pas consistant avec la tectonique et la chronologie régionales qu'indiquent une déformation et un métamorphisme majeurs dans le Michigan Supérieur, il y a 1900 Ma.Cependant, l'âge de 1665 Ma correspond vraiment à une période de métamorphisme plus récent qui a prévalu à travers toute la région Ouest des Grands Lacs, et nous interprétons les résultats venant de la région de Républic comme une surimpression générale plus jeune que la déformation et le métamorphisme principaux.Deux des échantillons du Précambrien Inférieur donnent des âges sur roche totale de 3000 Ma en excès. Une étude détaillée des roches en question montre que ces âges apparents sont dus à une redistribution à une plus grande échelle du Rb et du Sr durant un autre événement qui date d'environ 2100 à 2200 Ma. [Traduit par le journal]