The first record of Uraloporella variabilis Korde outside the Carboniferous of Eurasia is made from the Givetian–Frasnian of Alberta, Canada. This problematic tubiform calcareous microfossil occurs in the subsurface Swan Hills Formation of west-central Alberta and in the Cairn Formation exposed in the Rocky Mountains of southwest Alberta. It is always fragmentary and occurs in shelf–shoal facies of the interior of carbonate platforms, usually in peloid packstones and wackestones associated with calcispheres and dendroid stromatoporoids. Locally it is very common. The specimens differ from the original diagnosis by exhibiting septa and rare branching. The presence of septa is confirmed in the type material from Russia and the genus is amended accordingly. A dasycladacean affinity is excluded and the assumed algal nature of the genus is questioned.

En dehors du Carbonifère d'Eurasie, on note que la première apparition d'Uraloporella variabilis Korde se situe dans le Givetien–Frasnian de l'Alberta, Canada. Ce microfossile problematique, calcaire et tubiforme, s'observe dans la formation de subsurface de Swan Hills dans le centre-ouest de l'Alberta, ainsi que dans la formation Cairn affleurant dans les Montagnes Rocheuses au sud-ouest de l'Alberta. Il est toujours fragmentaire et apparaît dans le facies de haut-fond des plateformes carbonatées, habituellement dans les packstones et wackestones peloidaux associés à des Calcisphères et des Stromatoporoïdés dendroïdes. Il est très répandu localement. Les exemplaires diffèrent des critères originaux en faisant apparaître des septa; de plus ils peuvent être rarement ramifiés. La présence de septa est confirmée dans l'échantillonage des types russes et le genre est modifié en conséquence. Il convient d'exclure une affinité avec les Dasycladacées et la nature algaire du genre est mise en question.