L’histoire de la subsidence et de l’évolution thermique du sous-bassin de Kribi-Campo situé dans le Golfe de Guinée a été contrainte à l’aide de 10 puits en mer en utilisant la technique de délestage après décompaction. Quatre principales phases de subsidence ont été discriminées : la première, du Barrémien à l’Aptien (130–112 Ma); la deuxième, de l’Albien au Sénonien (112–65 Ma); la troisième, s’étendant du Paléocène au Miocène (65–5 Ma); et la quatrième du Pliocène au Pléistocène (5–2 Ma). Les cartes de quantité et de vitesse de subsidence et de sédimentation montrent une grande zone subsidente dans la partie ouest du bassin autour de Kribi. Le facteur d’extension β pour le modèle d’extension uniforme correspond à des valeurs allant de 1,04 à 1,06. Graphiquement, les courbes de subsidence tectonique apparaissent encadrées par les courbes correspondant à β = 1,03 et β = 1,09. Les pentes des courbes linéaires de la subsidence tectonique par rapport à la racine carrée du temps, t, ont permis d’avoir des paléotempératures des sédiments ainsi que des gradients géothermiques en parfait accord avec les valeurs observées dans les puits. Par exemple, un gradient de température de 35,316 °C·km−1 a été calculé avec les températures maximales tandis que celui obtenu à partir des puits est de 35,554 °C·km−1. La comparaison des valeurs calculées de la réflectance de la vitrinite Ro avec les valeurs mesurées montre une bonne correspondance. Ces valeurs de la vitrinite indiquent que les roches-mères d’âge Crétacé et Tertiaire inférieur ont probablement atteint la maturité thermique.

You do not currently have access to this article.