Abstract

Les seules productions de columbo-tantalite en Côte d’Ivoire sont effectuées dans les éluvions, colluvions et alluvions d’Issia, au Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire. Même si un lien direct avec les roches granitiques est suspecté, aucune attention particulière n’a été accordée à l’étude de la minéralisation primaire en relation avec l’évolution de ces granites et des pegmatites associées. Ces granites, qui sont en intrusion dans les roches sédimentaires du Protérozoïque inférieur, comprennent: le granite orienté à deux micas (type Lobo), le granite orienté à muscovite dominante (type Bitapia) et le granite porphyroïde non orienté à muscovite dominante (type Issia). Les résultats de cette étude indiquent que les pegmatites à Nb-Ta-Be-Li sont liées au granite de type Issia. Les observations de terrain et les analyses sur roche totale montrent que: (1) les trois principaux granites de la région sont de type-S et peralumineux dans leur composition, (2) ils ont été formés pendant la période tardi- à post-Éburnéenne, (3) le granite de type Issia fut le dernier à se former.

Les pegmatites liées au granite de type Issia ont été classées en quatre types : A- pegmatites stériles; B- pegmatites à Be; C- pegmatites zonées à Nb-Ta-Be; et D- pegmatites zonées à Be-Nb-Ta-Li. Les pegmatites zonées comprennent les zones suivantes: I- zone à aplite; II- zone graphique; III- zone à albite, microcline, béryl et columbo-tantalite; IV- zone à microcline massive; V- zone à quartz-tourmaline. Ces pegmatites présentent une zone d’altération métasomatique externe.

La minéralisation de Ta, Nb, et Be est liée à la zone III des pegmatites de types C et D, la minéralisation de Li est associée aux greisens qui peuvent être observés n’importe où dans les pegmatites de type D. Les données de terrain et de laboratoire indiquent que le granite de type Issia est la roche parentale des pegmatites à éléments rares de la région. Les pegmatites minéralisées sont distribuées seulement autour du granite de type Issia et les patrons des terres rares des granites et ceux des pegmatites à éléments rares sont très similaires. Les analyses de la composition totale montrent un lien génétique entre le granite de type Issia et les pegmatites à éléments rares. Il est suggéré que les pegmatites ont été formées durant le transport et la cristallisation fractionnée du magma. Les éléments rares sont restés dans le liquide résiduel jusqu’à ce que les conditions favorables à leur précipitation soient atteintes.

L’établissement de ce lien génétique ouvre des voies pour des nouvelles stratégies d’exploration.

You do not currently have access to this article.