Abstract

Volaschioite, ideally Fe3+4(SO4)O2(OH)6·2H2O, occurs in a small magnetite–pyrite orebody near Fornovolasco, in the Apuan Alps, Tuscany, Italy. The new mineral species is associated with pyrite and iron oxyhydroxides. In the same occurrence, other iron sulfates were identified, including alum-(K), “copiapite”, fibroferrite, halotrichite, melanterite, römerite, and voltaite. Volaschioite occurs as radial aggregates of bladed crystals, up to 100 μm in length and less than 5 μm across. The color is yellowish orange with an orange streak; the luster is vitreous to resinous. The mineral is transparent and strongly pleochroic. Electron-microprobe analyses lead to the empirical formula Fe4.16(SO4)0.92O2.32(OH)6·2H2O; the calculated density is 3.03 g/cm3. Volaschioite is monoclinic, with a 16.068(4), b 3.058(1), c 10.929(2) Å, β 93.82(3)°, V 535.8(2) Å3, Z = 2, space group C2/m. The strongest three X-ray powder-diffraction lines [d in Å(I)(hkl)] are: 8.03(100)(200), 4.37(24)(202), 3.989(22)(400). The single-crystal X-ray diffraction pattern shows the presence of additional very weak and streaked reflections indicating a doubling of the b parameter. The average structure of volaschioite is composed of ribbons of edge-sharing Fe-centered octahedra running along b, linked together by corner-sharing to form corrugated layers, decorated on both sides by sulfate groups. Additional H2O molecules are located between the layers. Volaschioite is the product of pyrite alteration in an oxidizing environment. The name of this new species refers to the ancient name of the type locality, Forno de Volaschio. This mineral and its name have been approved by the IMA–CNMNC (IMA2010–005).

Abstract

La volaschioïte, de composition idéale Fe3+4(SO4)O2(OH)6·2H2O, a été découverte dans un petit gisement de magnétite–pyrite près de Fornovolasco, dans les Alpes Apuanes, en Toscane, Italie. La nouvelle espèce minérale est associée à la pyrite et à des oxyhydroxydes de fer. Au même endroit, on a pu identifier d’autres sulfates de fer, dont alum-(K), “copiapite”, fibroferrite, halotrichite, mélanterite, römerite, et voltaïte. La volaschioïte se présente en agrégats radiaires de cristaux lamellaires, atteignant 100 μm en longueur et moins de 5 μm en largeur. Ces cristaux sont orange jaunâtre avec une rayure orange; l’éclat est vitreux ou résineux. Le minéral est transparent et fortement pléochroïque. Les analyses, effectuées avec une microsonde électronique, ont mené à la formule empirique Fe4.16(SO4)0.92O2.32(OH)6·2H2O; la densité calculée est 3.03 g/cm3. La volaschioïte est monoclinique, avec a 16.068(4), b 3.058(1), c 10.929(2) Å, β 93.82(3)°, V 535.8(2) Å3, Z = 2, groupe spatial C2/m. Les trois raies les plus intenses du spectre de diffraction X, méthode des poudres [d en Å(I)(hkl)] sont: 8.03(100)(200), 4.37(24)(202), 3.989(22)(400). La diffraction X sur monocristal confirme la présence de raies additionnelles très faibles et étirées indiquant un dédoublement du paramètre b. La structure moyenne de la volaschioïte contient des rubans d’octaèdres contenant le Fe à arêtes partagées le long de b, rattachés par partage de coins pour former des couches ondulantes décorées de chaque côté par des groupes SO4. Des molécules de H2O se situent entre les couches. La volaschioïte serait un produit de l’altération de la pyrite dans un milieu oxydant. Le nom de cette nouvelle espèce rappelle l’ancien nom de la localité type, Forno de Volaschio. Ce minéral et son nom ont été approuvés par le comité IMA–CNMNC (IMA2010–005).

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.