Abstract

The nepheline (Ne) – kalsilite (Kls) – sanidine (Sa) – albite (Ab) quadrilateral representing petrogeny’s residua system for silica-undersaturated alkalic magmas has been studied at 2 GPa [P(H2O) = P(Total)] and various temperatures. The composition of the eutectics, their assemblages and the equilibrated temperatures of the various binary joins studied at 2 GPa in presence of excess H2O are as follows. Along the Kls–Sa join, the eutectic occurs at Kls13Sa87 (all compositions are expressed in wt% unless specified) and 700°C, where Kls, Sass, liquid and vapor are in equilibrium. Along the Kls–Ne binary join, the eutectic is located at Kls44Ne56 and 650°C, where Kls and Ness coexist with liquid and vapor. The eutectic point of the binary join Ne–Ab occurs at Ne87Ab13 and 670°C, where Ness, Jdss, liquid and vapor are in equilibrium. In the case of the Ab–Kfs binary join, the eutectic lies at Ab73Kfs27 and 630°C, where Jdss, Sass, quartz, liquid and vapor are the equilibrium assemblage. There are two eutectics in the silica-undersaturated portion of the Ne–Kls–SiO2 system, studied at 2 GPa in presence of excess H2O: 1) E1 occurs at Kls18Ne52Qtz30 and 620°C, where Jdss, Sass, Ness, liquid and vapor are in equilibrium, and 2) E2 is located at Kls49Ne25Qtz26 and 615°C, where Ness, Kls, Sass coexist with the liquid. In this system, the maximum (M) produced by the intersection of the join nepheline–sanidine with the nepheline–feldspar cotectic line occurs at Kls35Ne38Qtz27 and 635°C, where Ness + Sass + Gl + V are in equilibrium. In contrast to the phase-equilibria studies made at 1 atm, 0.1, 0.2 and 0.5 GPa in presence of excess H2O, there is no field of leucitess at 2 GPa. The join Ab–Sa no longer acts as a thermal barrier as at low pressure. Instead, Jd (jadeite)–Sa becomes the stable thermal barrier; because of this, all compositions within the triangle Ab–Sa–Jd yield Sass, Jdss and quartz at 2 GPa isobaric polythermal conditions in presence of excess H2O. The same compositions at low pressure produce feldspathoid– feldspar-bearing assemblages. The occurrence of jadeite along with feldspathoid and feldspar in nepheline syenites arises because the bulk composition of the magma lies in the silica-deficient portion of the system Jd–Sa–Ne, whereas the occurrence of Jd–Sa– SiO2 observed in association with granitic rocks is related to crystallization of the magma at a high pressure.

Abstract

Nous avons étudié le quadrilatère néphéline (Ne) – kalsilite (Kls) – sanidine (Sa) – albite (Ab), qui contient les magmas résiduels sous-saturés en silice suite à un fractionnement poussé, à 2 GPa [P(H2O) = P(Total)] et à des températures variées. La composition des points eutectiques, les assemblages et les températures à l’équilibre le long de divers séries binaires à 2 GPa en présence d’un excédent de H2O sont comme suit. Le long de la bordure Kls–Sa, le point eutectique est situé à Kls13Sa87 (chaque composition est exprimée en pourcentages pondéraux) et à 700°C; les phases Kls, Sass, liquide et vapeur coexistent à l’équilibre. Le long de la bordure Kls–Ne, le point eutectique est situé à Kls44Ne56 et à 650°C; les phases Kls et Ness coexistent avec liquide et vapeur. Le point eutectique entre Ne et Ab est situé à Ne87Ab13 et 670°C, et Ness, Jdss, liquide et vapeur s’y trouvent à l’équilibre. Dans le cas de la série Ab–Kfs, le point eutectique est situé à Ab73Kfs27 et 630°C, en présence de Jdss, Sass, quartz, liquide et vapeur à l’équilibre. Il y a deux points eutectiques dans la portion sous-saturée en silice du système Ne–Kls–SiO2 à 2 GPa en présence d’un excédent de H2O: 1) E1 se trouve à Kls18Ne52Qtz30 et 620°C, et les phases Jdss, Sass, Ness, liquide et vapeur sont en équilibre, et 2) E2 est situé à Kls49Ne25Qtz26 et 615°C, et les phases Ness, Kls, Sass coexistent à l’équilibre avec un liquide. Dans ce système, le maximum (M) résultant de l’intersection de la série néphéline–sanidine avec la courbe cotectique néphéline–feldspath se trouve à Kls35Ne38Qtz27 et 635°C, et Ness + Sass + Gl + V y sont à l’équilibre. Contrairement aux résultats d’études semblables à 1 atm, 0.1, 0.2 et 0.5 GPa en présence d’un excédent de H2O, la leucitess n’a aucun champ de stabilité à 2 GPa. De plus, la série Ab–Sa n’agit plus comme maximum thermique comme à basse pression. En revanche, c’est la ligne entre Jd (jadéite) et Sa qui devient la barrière thermique. Comme résultat, toute composition dans le triangle Ab–Sa–Jd produit Sass, Jdss et quartz à 2 GPa en présence de H2O. A basse pression, les mêmes compositions produiraient des assemblages contenant feldspathoïde + feldspath. La coexistence de jadéite avec un feldspathoïde et un feldspath dans les syénites néphéliniques survient parce que la composition du magma se trouve dans la portion déficitaire en silice du système Jd–Sa–Ne, tandis que l’association Jd–Sa–SiO2 dans une roche granitique résulte de sa cristallisation à presion élevée.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.