Abstract

We have synthesized the binary phases in the system Pd–Sn–Te and evaluated them by means of X-ray powder-diffraction analysis, reflected light and electron microscopy. The experiments were performed using the evacuated silica tube method. The following phases were confirmed to be stable at 400°C: Pd17Te4, Pd20Te7, Pd9Te4, Pd3Te2, PdTe and PdTe2 in the system Pd–Te, Pd3Sn, Pd2Sn, Pd20Sn13, PdSn and PdSn2 in the system Pd–Sn, and SnTe in the system Sn–Te. The crystallographic data are summarized herein. We provide optical properties for the synthetic phases that can be expected to occur in nature: Pd17Te4, Pd20Te7, Pd3Te2, Pd20Sn13, PdSn, PdSn2 and SnTe. These should be sought in association with other minerals of the system, like kotulskite, merenskyite, telluropalladinite, keithconnite, atokite and paolovite.

Abstract

Nous avons synthétisé les phases binaires du système Pd–Sn–Te, et nous les avons évaluées au moyen de la diffraction X, d’une étude en lumière réfléchie, et de la microscopie électronique. Les expériences ont été effectuées en utilisant des tubes de silice évacués. Nous pouvons confirmer la présence des phases stables suivantes à 400°C: Pd17Te4, Pd20Te7, Pd9Te4, Pd3Te2, PdTe et PdTe2 dans le système Pd–Te, Pd3Sn, Pd2Sn, Pd20Sn13, PdSn et PdSn2 dans le système Pd–Sn, et SnTe dans le système Sn–Te. Nous résumons ici leurs attributs cristallographiques. Nous présentons les propriétés optiques des composés synthétiques aptes à être découverts dans la nature: Pd17Te4, Pd20Te7, Pd3Te2, Pd20Sn13, PdSn, PdSn2 et SnTe. On devrait les chercher en association avec d’autres minéraux faisant partie du même système, par exemple kotulskite, merenskyite, telluropalladinite, keithconnite, atokite et paolovite.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.