Abstract

A single-crystal XRD study of coquimbite specimens from Vulcano Island, Italy, and from non-volcanic occurrences has confirmed the existence of a marked difference in the occupancy of the metal sites by Fe and Al. For compositions with a 1:1 Al:Fe ratio, a novel structure-type corresponding to the new mineral aluminocoquimbite was found, which demonstrates the different behavior of the Al and Fe in forming such complexes with H2O and sulfate ions, respectively. The hydrogen-bond geometry was determined, and a peculiar cyclohexane-like arrangement of the H2O molecules that do not coordinate the metal atoms has also been observed.

Abstract

Une étude par diffraction X de monocristaux de coquimbite provenant de l’île de Vulcano, en Italie, et d’indices non volcaniques a confirmé l’existence de différences dans le taux d’occupation des sites des métaux par Fe et Al. Pour les compositions ayant un rapport Al:Fe égal à 1:1, nous avons découvert un nouveau type de structure, adopté par la nouvelle espèce aluminocoquimbite, qui démontre le comportement distinct de Al et Fe dans la formation de tels complexes avec H2O et les groupes sulfate, respectivement. Nous avons établi la géométrie des liaisons hydrogène, et nous mettons en évidence un agencement particulier de molécules de H2O non liées aux atomes métalliques qui ressemble à l’agencement du cyclohexane.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.