Abstract

Linear cross-polarized optical images reveal the birefringence of mineral grains and are very useful in petrography. However, if the vibration directions of the crystal are not at 45° to the polarizers, then the intensity of the interference colors is reduced, and in some orientations, to zero (extinction). This reduction in intensity, and extinction, can be eliminated if circular polarizers are used in place of linear polarizers. The interference colors of colorless minerals then correspond exactly with those on the Michel-Lévy chart. Similarly, isogyres are eliminated from conoscopic images. This simple, inexpensive technique can be used with ordinary petrographic microscopes and scanners. It can be very useful for quantification of textures (microstructures) from single images.

Abstract

Les images optiques produites avec polarisation linéairement orthogonale révèlent la biréfringence de grains de minéraux, et s’avèrent très utiles en pétrographie. Toutefois, si les directions de vibration du cristal ne sont pas orientées à 45° des nicols polariseurs, l’intensité des couleurs d’interférence s’en trouve réduite et, dans certaines orientations, jusqu’à zéro (c’est-à-dire, jusqu’à l’extinction). On peut éliminer cette réduction en intensité, et l’extinction, en utilisant des polariseurs circulaires au lieu des polariseurs linéaires. Les couleurs d’interférence de minéraux incolores correspondent alors exactement à celles de l’abaque de Michel-Lévy. De même, les isogyres sont éliminées des images conoscopiques. On peut se servir de cette technique simple et peu couteuse avec des microscopes pétrographiques ordinaires et avec numériseurs. Elle peut être très utile pour quantifier les textures (microstructures) à partir d’une seule image.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.