Abstract

The 590–580 Ma Itu Granite Province (IGP) is a roughly linear belt of post-orogenic granite plutons ~ 60 km wide extending for some 350 km along the southern edge of the Apiaí–Guaxupé Terrane in southeastern Brazil. Typical components are subalkaline A-type granites (some with rapakivi texture) that crystallized at varied, but mostly strongly oxidizing conditions, and contrast with a coeval association of also oxidized high-K calc-alkaline granites in terms of major (e.g., lower Ca/Fe) and trace elements (higher Nb, Y, Zr). Mantle-derived magmas (such as those forming the LILE-rich Piracaia Monzodiorite, with εNd(t) = −7 to −10, 87Sr/86Sr(t) = 0.7045–0.7055) are inferred to derive from enriched subcontinental lithosphere modified during previous subduction, and may have played a role in the generation of the A-type granites, adding melts or fluids or both to the lower crust from which the latter were generated. The IGP is interpreted as a reflection of crust uplift and increased heat flux during ascent of hot, less dense asthenosphere after continental collision, probably reflecting breakoff of an oceanic slab coeval to the right-lateral accretion of a terrane related to the Mantiqueira Orogenic System.

Abstract

La province granitique de Itu, en formation à 590–580 Ma, est une ceinture relativement linéaire d’une soixantaine de km de large contenant des plutons granitiques post-orogéniques; elle s’étale sur une longueur d’environ 350 km le long de la bordure sud du socle Apiaí–Guaxupé, dans le sud-est du Brésil. Les composants typiques sont des granites subalcalins de type A, certains ayant une texture rapakivi, qui ont cristallisé à des conditions variables, mais surtout fortement oxydantes, ce qui contraste avec l’association contemporaine de granites calco-alcalins surpotassiques, aussi oxydants, surtout en termes d’éléments majeurs (par exemple, rapport Ca/Fe inférieur) et d’éléments traces (Nb, Y, Zr enrichis). Les magmas dérivés du manteau, par exemple ceux qui ont formé la monzodiorite de Piracaia, enrichie en éléments lithophiles à large rayon, ayant une valeur de εNd(t) comprise entre −7 et −10, et une valeur de 87Sr/86Sr(t) entre 0.7045 et 0.7055, auraient impliqué une lithosphère subcontinentale enrichie suite à une subduction antérieure; un tel manteau pourrait avoir joué un rôle dans la génération de granites de type A par l’addition de magmas ou de fluides (ou des deux) à la croûte inférieure qui a produit ces granites. La province granitique de Itu serait l’expression d’un soulèvement de la croûte causé par la chaleur apportée lors de la montée d’un manteau asthénosphérique de faible densité suite à la collision de plaque continentales, résultat probable de l’effondrement d’une plaque océanique contemporain de l’accrétion dextre d’un socle lié au système orogénique de Mantiqueira.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.