Abstract

Zircon concentrates from samples of a granodiorite, rhyolite, quartz monzonite, monzonite, and diorite from the Lavras do Sul Shoshonitic Association (LSSA) were analyzed by LA–ICP–MS for trace elements including the REE after petrographic and mineralogical studies. These rocks are representative of a Neoproterozoic comagmatic suite associated with the postcollisional setting and strike-slip basins in southernmost Brazil. Trace-element contents in zircon grains were divided by the whole-rock contents and the calculated zircon/rock values (D) were compared with mineral/melt partition coefficients (Kd). In spite of the very large range for trace-element contents, even in the same grain, the average values are close to those expected from Kd mentioned by several authors. The REE show typical chondrite-normalized patterns, with strong enrichment of HREE and small positive Ce anomalies. The trace-element compositions of zircon from LSSA reflects the magma composition, and hence provide a useful tool to determine provenance of detrital zircon and in petrogenetic studies.

Abstract

Nous avons analysé des concentrés de zircon extraits d’échantillons de granodiorite, rhyolite, monzonite quartzifère, monzonite et diorite représentatifs de l’association shoshonitique de Lavras do Sul, au Brésil; pour ces déterminations des teneurs en éléments traces, y inclus les terres rares, nous avons utilisé la technique LA–ICP–MS appliquée suite à nos études pétrographiques et minéralogiques. Ces roches proviennent d’une suite comagmatique d’âge néoprotérozoïque post-collisionnelle associée aux bassins coulissants de l’extrême-sud du pays. Les teneurs des grains de zircon en éléments traces sont divisées par les teneurs dans les roches, et les valeurs calculées D de ces rapports zircon/roche sont comparées aux coefficients de partage entre minéral et liquide (Kd). Malgré la gamme très importante de teneurs en éléments traces, même dans un seul grain, les valeurs moyennes se rapprochent des valeurs attendues de Kd selon plusieurs auteurs. Les terres rares démontrent les tracés normalisés par rapport à une chondrite typiques, avec un fort enrichissement en terres rares lourdes et une faible anomalie positive en Ce. Les teneurs en éléments traces du zircon dans la suite de Lavras do Sul sont le reflet de la composition des magmas; elles serviront donc à déterminer la provenance de zircon détritique et dans les études pétrogénétiques.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.