Abstract

Compositional data (major, minor and trace elements) are given for anorthoclase and glass in phonolite from Mount Kenya and trachyte from the Kibo cone of Kilimanjaro, and for nepheline in the Mount Kenya specimen. With the exception of Ba and Sr in anorthoclase, Eu in one of the anorthoclase crystals, and V and Ga in nepheline, the other trace elements (Li, Be, B, F, Mg, P, Cl, Ti, Cr, Fe, Mn, Rb, Y, Zr, Mo, the REE, Pb, Th and U) are more concentrated in the glass. Although differing in detail, the results broadly agree with element partitioning found for anorthoclase from Antarctic phonolite and for sanidine in rhyolites from Pantelleria and the western U.S.A. In the Mount Kenya phonolite, nepheline concentrates Li, Be, Mg, P, V, Cr, Fe, Mn, Ga and Rb relative to feldspar. In the Kibo specimen, anorthoclase fractionation has led to less Si, resulting in normative nepheline in the residual glass, and increased Zr and P concentrations; this is a potentially important factor in the formation of Zr-and P-rich phonolites such as those extruded later in the overall sequence of lavas at Kibo.

Abstract

Nous présentons des données compositionnelles (éléments majeurs, mineurs et en traces) sur l’anorthoclase et le verre d’un échantillon de phonolite provenant du mont Kenya, et un de trachyte provenant du cône Kibo à Kilimanjaro, et la néphéline de l’échantillon du mont Kenya. A l’exception du Ba et du Sr dans l’anorthoclase, de l’europium dans un des cristaux d’anorthoclase, et du V et du Ga dans la néphéline, tous les autres éléments (Li, Be, B, F, Mg, P, Cl, Ti, Cr, Fe, Mn, Rb, Y, Zr, Mo, les terres rares, Pb, Th et U) sont concentrés dans le verre. Quoiqu’ils diffèrent dans le détail, nos résultats concordent en général avec la répartition des éléments signalée dans l’anorthoclase d’une phonolite de l’Antarctique et dans la sanidine des rhyolites de Pantelleria et de l’ouest des Etats-Unis. Dans la phonolite du mont Kenya, la néphéline concentre Li, Be, Mg, P, V, Cr, Fe, Mn, Ga et Rb par rapport au feldspath. Dans l’échantillon de Kibo, le fractionnement de l’anorthoclase a causé une diminution de la teneur en Si, ce qui a pour effet d’augmenter la proportion de néphéline normative dans le verre résiduel, et la concentration de Zr et P. Cet enrichissement serait un facteur potentiellement important pour expliquer la formation de phonolites riches en Zr et P, par exemple celles qui sont apparues tardivement dans la séquence éruptive des laves à Kibo.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.