Abstract

The chemical composition of ikunolite and the distribution of Se among various sulfides and sulfosalts at Rędziny, in the metamorphic cover of the Variscan Karkonosze pluton, in Lower Silesia, Poland, have been documented by electron-microprobe analysis. At Rędziny, selenium becomes concentrated at the lower-temperature stages of mineralization. Its main carrier is ikunolite, Bi4(S,Se)3, with Se contents up to ca. 11 wt.%. Some grains of Ag-bearing galena and aikinite also may be enriched in Se (above 1 wt.%). The chemical composition of ikunolite shows a wide variability, never reported from any other locality. Results of our analyses document a full range of Se-for-S substitution in ikunolite and the existence of a complete solid-solution series from the sulfur end-member to a composition with a S:Se ratio ca. 1:1. According to data available in the literature, ikunolite also forms a continuous solid-solution series with laitakarite, Bi4(Se,S)3. Some ikunolite compositions reveal substantial amounts of Pb substituting for Bi, in the range 0–0.46 apfu. One sample has the composition PbBi3(S,Se)3, indicating a compositional trend towards babkinite, Pb2Bi2(S,Se)3.

Abstract

La composition chimique de l’ikunolite et la distribution du sélénium parmi les divers sulfures et sulfosels à Rędziny, dans l’enveloppe métamorphique du pluton Karkonosze, d’âge varisque, en Basse Silésie, Pologne, a été l’objet d’une étude avec une microsonde électronique. A Rędziny, le sélénium devient concentré aux stades de basse température de la minéralisation. Le porteur principal du Se est l’ikunolite, Bi4(S,Se)3, avec une teneur en Se pouvant atteindre environ 11% (poids). Il se trouve aussi des grains de galène argentifère et d’aikinite qui sont enrichis en Se (plus de 1%). La composition chimique de l’ikunolite fait preuve d’une grande variabilité, jamais décrite auparavant. D’après les résultats de nos analyses, l’ikunolite montre une substitution complète de Se pour S, et l’existence d’une solution solide complète jusqu’à une composition ayant un rapport S:Se d’environ 1:1. Selon les données disponibles dans la littérature, l’ikunolite formerait aussi une solution solide continue avec la laitakarite, dont la formule serait Bi4(Se,S)3. Quelques compositions d’ikunolite révèlent une proportion importante de Pb en substitution du Bi, dans l’intervalle 0–0.46 apfu. Un échantillon atteint la composition PbBi3(S,Se)3, indication d’une déviation de la composition en direction de la babkinite, Pb2Bi2(S,Se)3.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.