Abstract

A new occurrence of “blue jade” is described. The jadeitite occurs as metasomatic veins in magnesite bodies within metaultramafic rocks in the Sorkhan area of southeastern Iran. The veins are composed of almost pure jadeite, 90 to 99.5 mol.% Jd, contain minor amounts of Ba-bearing K-feldspar, lawsonite and katophoritic amphibole, but unlike other occurrences of “blue” or “lavender jade”, do not contain high amounts of Ti. The jadeitite veins formed at low-temperature – high-pressure conditions, around 1.6 GPa and 420°C. Such P–T conditions are characteristic of zones of cold subduction in which lawsonite blueschists to lawsonite eclogites typically form. Thermodynamic studies show that the mineral assemblage within the blue jade is strongly pressure- and temperature-dependent. Jadeitites containing two clinopyroxenes (jadeite and omphacite) are stable at high pressure (≥0.8 GPa) and low temperature (≤430°C) conditions, whereas blue jade with only one clinopyroxene (jadeite) forms at higher temperature or lower pressure. On the basis of these new calculations, P–T conditions of formation are re-examined for all occurrences of blue jade.

Abstract

Nous décrivons un nouvel exemple de jade bleu. Cette jadéitite affleure sous forme de veines métasomatiques dans des boudins de magnésite dans les roches méta-ultramafiques de Sorkhan, dans le sud-est de l’Iran. Contrairement aux autres exemples de jade bleu et bleu-lavande décrits dans la littérature, la composition chimique de notre jade bleu n’indique pas de fortes teneurs en Ti. Ce jade se compose principalement de jadéite pure (entre 90% et 95% Jd). Lui sont associés feldspath riche en Ba, lawsonite et une amphibole katophoritique. De telles veines de jadéitite se forment dans des conditions de haute pression et de basse température, aux alentours de 1.6 GPa et 420°C. Ces conditions sont caractéristiques des zones de subduction à faible gradient géothermique dans lesquelles se forment schistes bleus et éclogites à lawsonite. Une étude thermodynamique montre que l’assemblage de minéraux du jade bleu est fortement contraint par les conditions de pression et de température. Ainsi le jade bleu à deux clinopyroxènes (jadéite et omphacite) serait stable à haute pression (≥0.8 GPa) et basse température (≤430°C), tandis que le jade bleu contenant seulement de la jadéite serait stable à plus haute température ou bien à plus basse pression. Sur la base de ces calculs, nous ré-évaluons les conditions de pression et de température de l’ensemble des exemples connus de jade bleu décrits dans la littérature.

You do not currently have access to this article.