Abstract

Miessiite, a new mineral species of ideal composition Pd11Te2Se2, is cubic, space group Fd3m (#227), a 12.448(2) Å, V 1929.0 (4) Å3, Z = 8. The strongest six lines of the X-ray powder-diffraction pattern [d in Å(I)(hkl)] are: 2.395(80)(511,333), 2.197(100)(440), 1.875(25)(622), 1.555(25)(800), 1.305(25)(931) and 1.271(30)(844). The mineral was discovered in a platinum-group-mineral (PGM) placer sample taken from the Miessijoki river, Lemmenjoki area, Inari Commune, Finnish Lapland, Finland. Associated PGM and other heavy minerals include stillwaterite, isomertieite, mertieite-II, cooperite, braggite, kotulskite, vincentite, tantalite, thorianite, pyrite, magnetite, chromite, and isoferroplatinum with inclusions of laurite and Os–Ir–Ru alloy. Miessiite is black with a metallic luster. The fragments are malleable and silvery grey in color. The average micro-indentation hardness VHN100 is 362 (n = 4) and corresponds to a Mohs hardness of 2–2½. Under reflected plane-polarized light, the mineral is isotropic with a light grey color in comparison with the associated PGM grains. Measured values of reflectance are tabulated, obtained in air and in oil for a single grain. The reflectance values in air for the standard COM wavelengths are: 48.88 (470 nm), 51.63 (546 nm), 53.91 (589 nm) and 56.82% (650 nm). D (calc) is 10.94 g/cm3 (for the empirical formula and unit-cell parameter refined from powder data). The electron-microprobe analyses yielded (wt.%) Pd 75.17, Se 9.61, Te 17.06, total of 101.84 wt.%, which corresponds to Pd11.02 Te2.09 Se1.90, based 15 atoms. The mineral is named after the locality, the Miessi river (in Saami language, Miessijohka).

Abstract

La miessiite, nouvelle espèce minérale ayant la composition idéale Pd11Te2Se2, est cubique, groupe spatial Fd3m (#227), a 12.448(2) Å, V 1929.0 (4) Å3, Z = 8. Les six raies les plus intenses du spectre de diffraction X [d en Å(I)(hkl)] sont: 2.395(80) (511,333), 2.197(100)(440), 1.875(25)(622), 1.555(25)(800), 1.305(25)(931) et 1.271(30)(844). Nous avons découvert le minéral dans un échantillon alluvionnaire enrichi en minéraux du groupe du platine, pris de la rivière Miessijoki, région de Lemmenjoki, commune d’Inari, en Lapponie finlandaise, en Finlande. Lui son associés stillwaterite, isomertieïte, mertieïte-II, cooperite, braggite, kotulskite, vincentite, tantalite, thorianite, pyrite, magnétite, chromite, et isoferroplatine avec inclusions de laurite et d’un alliage Os–Ir–Ru. La miessiite est noire avec un éclat métallique. Les fragments sont malléables et gris argenté. La dureté moyenne, mesurée par évaluation de micro-indentations VHN100, est 362 (n = 4) et correspond à une dureté de Mohs de 2–2½. En lumière polarisée réfléchie, le minéral est isotrope et gris pâle en comparaison des grains de minéraux du groupe du platine associés. Nous présentons les valeurs de réflectance dans l’huile et dans l’air, mesurées sur un seul grain. Les valeurs de réflectance dans l’air pour les longueurs d’onde standard COM sont: 48.88 (470 nm), 51.63 (546 nm), 53.91 (589 nm) et 56.82% (650 nm). La densité, calculée à partir de la formule empirique et du paramètre réticulaire affiné (données de diffraction sur poudre), est 10.94 g/cm3. Les analyses effectuées avec une microsonde électronique ont donné: Pd 75.17, Se 9.61, Te 17.06, pour un total de 101.84% (poids), ce qui correspond à Pd11.02Te2.09Se1.90, sur une base de 15 atomes. Le nom rappelle le lieu de découverte, la rivière Miessi (en langue Saami, Miessijohka).

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.