Abstract

The effects of small amounts of P2O5 on the partial melting of model spinel lherzolite in the system CaO–MgO–Al2O3–SiO2 + P2O5 have been investigated at 1.1 GPa in piston–cylinder experiments, in order to constrain the influence of this minor component on mantle melting. A concentration of 1 wt% P2O5 in the melt depresses the solidus of spinel lherzolite by only 2°C, reduces SiO2 in melts by 1 wt% and Al2O3 by 0.44 wt%, but increases CaO by 0.3 wt% and MgO by 0.14 wt%. A preliminary investigation of the effect of TiO2 in the system CaO–MgO–Al2O3–SiO2 + TiO2 shows that it decreases the solidus by ~1°C/wt%, and its effect on the melt composition is small, being mainly one of dilution.

Abstract

Nous avons étudié l’influence de petites quantités de P2O5 sur la fusion partielle d’une lherzolite à spinelle idéalisée dans le système CaO–MgO–Al2O3–SiO2 + P2O5 à 1.1 GPa au moyen d’expériences avec un appareil à piston–cylindre, afin de controller le rôle de ce composant mineur sur la fusion dans le manteau. Une concentration de 1% P2O5 (poids) dans le bain fondu cause une baisse du solidus de la lherzolite à spinelle de 2°C seulement, réduit la teneur en SiO2 dans le bain fondu de 1% et celle de Al2O3 de 0.44%, mais augmente la teneur en CaO de 0.3% et celle de MgO, de 0.14%. Une étude préliminaire des effets de la présence de TiO2 dans le système CaO–MgO–Al2O3–SiO2 + TiO2 montre que ce composant abaisse le solidus d’environ 1°C par pourcent de TiO2, son effet sur la composition du liquide demeurant faible, et surtout un de dilution.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.