Abstract

The Loma Peguera chromitites are located in the central part of Loma Caribe peridotite in the Cordillera Central of Dominican Republic. The chromitite bodies are hosted in typical mantle peridotites, have small size (less than a few meters across) and show massive textures. Primary chromite composition is Cr-rich (0.74 < Cr# < 0.78) and exhibits systematically high Ti (average value: 0.84 wt% TiO2) and Fe3+ (average value: 7.82 wt% Fe2O3). The total PGE concentrations vary from 1.82 to 2.04 ppm, and show an enrichment in Os + Ir + Ru relative to Rh + Pd + Pt. Among the latter group, a positive anomaly of Pt (249–269 ppb) is present as a result of the appearance of Pt-bearing alloys. The PGM assemblage comprises Ru, Os, Ir and Pt-rich phases, including laurite, irarsite, unknown Ru3As2, Ru–Os–Ir–Fe oxides, unknown Pt–Ir–Ni–Fe and Ru–Os–Ir–Pt–Fe–Ni alloys, native Ru and Ru-rich Ni–Fe alloy. The Loma Peguera chromitites are rather unusual in chemical composition compared with those commonly occurring in the Moho transition zone or from mantle harzburgites in ophiolites, but bear some similarity to chromitites from Uralian–Alaska-type complex. The Al2O3 and TiO2 contents of the calculated composition of the melt in equilibrium with the Loma Peguera chromitites are similar to those from island-arc magmas and to some oceanic plateau basalts.

Abstract

Les chromitites de Loma Peguera sont situées dans la partie centrale du massif péridotitique de Loma Caribe, dans la Cordillère centrale de la République Dominicaine. On trouve ces amas de chromitite dans des péridotites typiques du manteau; ils sont de dimensions restreintes (moins de quelques mètres de diamètre) et possèdent une texture massive. La chromite primaire est riche en Cr (0.74 < Cr# < 0.78), et enrichie en Ti (en moyenne, 0.84% de TiO2 en poids) et en Fe3+ (en moyenne, 7.82% de Fe2O3). La concentration totale des éléments du groupe du platine varie de 1.82 à 2.04 ppm, et montre un enrichissement en Os + Ir + Ru par rapport à Rh + Pd + Pt. Parmi ce dernier groupe, nous notons une anomalie positive en Pt (249–269 ppb) à cause de la présence d’alliages porteurs de Pt. Les minéraux du groupe du platine sont surtout des minéraux riches en Ru, Os, Ir et Pt, y inclus laurite, irarsite, une phase de composition Ru3As2 méconnue, des oxydes de Ru–Os–Ir–Fe, des alliages méconnus de Pt–Ir–Ni–Fe et Ru–Os–Ir–Pt–Fe–Ni, le Ru natif et un alliage Ni–Fe riche en Ru. Les chromitites de Loma Peguera sont de composition chimique plutôt inhabituelle en comparaison des chromitites se trouvant dans la zone de transition au Moho, ou bien dans le manteau harzburgitique des ophiolites; elles ressemblent quelque peu aux chromitites provenant des complexes de type Ourale–Alaska. Les teneurs calculées en Al2O3 et TiO2 du magma en équilibre avec les chromitites de Loma Pegueira ressemblent à celles des magmas d’arcs insulaires, et à certains basaltes de plateaux océaniques.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.