Abstract

Lenaite, AgFeS2, a very rare silver–iron sulfide, was found in a sample in the mineralogical collection of the Natural History Museum of Florence. The sample is from the Gies gold–silver telluride deposit, Judith Mountains, Montana. Lenaite in this sample occurs as anhedral grains up to 0.2 mm across. It is steel-grey in color and has a black streak. No cleavage is observed, and the Vickers hardness (VHN10) is 285 kg/mm2. Lenaite is greyish white, non-pleochroic, moderately anisotropic in yellowish tints, and it shows no bireflectance. Reflectance values in air for Rmin and Rmax are 28.2, 30.6 (471.1 nm), 31.8, 35.8 (548.3 nm), 32.8, 36.5 (586.6 nm), and 30.9, 35.0% (652.3 nm), respectively. Lenaite is tetragonal and belongs to the space group I4̅2d, with the following unit-cell parameters: a 5.4371(2), c 10.8479(9) Å, V 320.69(3) Å3, and Z = 4. Electron-microprobe analyses gave the chemical formula Ag0.96Fe1.01S2.02. The crystal structure has been solved and refined to R = 3.63%. It consists of corner-sharing [4]M and [4]X tetrahedra forming cubic or pseudocubic frameworks, as in sphalerite, but with cation order. The crystal-chemical relationships with other members of the chalcopyrite group are outlined.

Abstract

Nous signalons la présence de lénaïte, AgFeS2, sulfure rarissime d’argent et de fer, dans un échantillon de la collection minéralogique du musée d’Histoire Naturelle de Florence. L’échantillon provient du gisement de tellurures d’or et d’argent de Gies, dans les montagnes Judith, au Montana. La lénaïte se présente en grains xénomorphes atteignant 0.2 mm. Ils sont grisacier et possèdent une rayure noire. Nous n’avons vu aucun clivage; la dureté de Vickers (VHN10) est 285 kg/mm2. La lénaïte est blanc grisâtre, non pléochroïque, modérément anisotrope en teintes de jaune, et elle ne montre aucune biréflectance. Les valeurs de réflectance dans l’air (Rmin et Rmax) sont 28.2, 30.6 (471.1 nm), 31.8, 35.8 (548.3 nm), 32.8, 36.5 (586.6 nm), et 30.9, 35.0% (652.3 nm), respectivement. La lénaïte est tétragonale, groupe d’espace I4̅2d, avec les paramètres réticulaires suivants: a 5.4371(2), c 10.8479(9) Å, V 320.69(3) Å3, et Z = 4. Les analyses, effectuées avec une microsonde électronique, ont donné la formule Ag0.96Fe1.01S2.02. La structure cristalline a été résolue jusqu’à un résidu R de 3.63%. Elle contient des tétraèdres [4]M et [4]X à coins partagés, formant des trames cubiques ou pseudocubiques, tout comme dans la sphalérite, mais avec une distribution ordonnée des cations. Nous décrivons les relations cristallochimiques avec les autres membres du groupe de la chalcopyrite.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.