Abstract

The bismuthinite – aikinite (Bi2S3 – CuPbBiS3) series of ordered derivatives (superstructures) is based on the incremental Bi + vacancy → Pb + Cu substitution. Selected structures of this series, gladite, salzburgite, paarite and krupkaite, were refined as commensurately modulated structures using the superspace approach. The superspace group Pmcn(0β0)00s was used for all these structures, β assuming the value of 1/3, 1/4, 1/5, and 2 in the above order. Two independent large-cation positions, one Cu position (in oversubstituted members, two) and three S positions were refined for the sequence of one or three to five subcells forming the above structures using the summation of sinusoidal functions for positional and displacement parameters. In this paper, we describe, in terms intended for non-specialists, our choice of the superspace group, its application to individual superstructures, the details of the structure refinement, and the structural interpretation of the results.

Abstract

La série bismuthinite – aikinite (Bi2S3 – CuPbBiS3) de dérivés ordonnés (surstructures) est fondée sur la substitution par incréments de Bi + lacune → Pb + Cu. Nous avons affiné la structure de certains membres de cette série, dont gladite, salzburgite, paarite et krupkaïte, en les traitant de structures à modulations commensurables en termes de surespace. Le groupe de surespace Pmcn(0β0)00s a été utilisé pour toutes ces structures, β prenant une valeur de1/3, 1/4, 1/5, et 2 dans ces minéraux, respectivement. Deux positions indépendantes occupées par de gros cations, le Cu dans une (deux dans les membres sursubstitués), et trois positions occupées par le S ont été affinées pour la séquence de une ou trois à cinq sous-mailles formant ces structures en utilisant les fonctions sinusoïdales des paramètres de position et de déplacement. Dans ce travail, nous décrivons, en termes convenables pour les non-spécialistes, notre choix du groupe de surespace, son application aux surstructures individuelles, les détails de l’affinement de la structure, et l’interprétation structurale des résultats.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.