Abstract

The classification scheme of granitic pegmatites currently in vogue is largely an offshoot of the depth-zone classification of granitic rocks. We propose instead a focus on petrogenetic processes at work, and extend it to pegmatites in silica-saturated and -undersaturated systems. Small-scale bodies of pegmatites are encountered in metamorphic systems undergoing anatexis, as temperature is rising regionally. We include a newly recognized category of corundum-bearing anatectic felsic pegmatite formed in mantle peridotite earlier subjected to a metasomatic overprint by a mixed H2O + CO2 fluid. The bulk of the pegmatite bodies encountered are not obviously of anatectic origin, but are derived by fractionation of pluton-size batches of felsic magma. We consider LCT (Li–Cs–Ta-enriched) pegmatites to be members of orogenic (calc-alkaline suites) formed in a subduction setting; in contrast, NYF (Nb–Y–F-enriched) pegmatites, are affiliated with anorogenic suites, formed in an extensional setting, and really not fundamentally different in petrogenetic lineage from suites in silica-undersaturated systems, including carbonatites. Both LCT and NYF types involve magmas containing crust and mantle components, but in the case of anorogenic magmatism, a metasomatic ground-preparation by a mantle-derived H2O + CO2 fluid phase precedes large-scale melting, to assure a product having alkaline tendencies. A primary NYF–LCT signature may occur in shoshonitic suites. Finally, we discuss hybrid pegmatites in which an NYF pegmatitic system takes on a LCT-like overprint owing to contamination from local sources. The possibility of an LCT pegmatite also being affected by an LCT-type overprint, to form a “super-LCT pegmatite” is explored briefly. Proper documentation of the petrogenetic processes at work is essential in assessing the economic potential of pegmatite occurrences.

Abstract

Le système de classification des pegmatites granitiques actuellement en vogue est largement dérivé de la classification des granites selon la profondeur de leur mise en place. Nous proposons comme alternative une classification fondée sur les processus pétrogénétiques responsables, et nous incluons ici les pegmatites des systèmes saturés et sous-saturés en silice. Des venues pegmatitiques à petite échelle sont souvent formées en milieu anatectique, au cours d’une culmination métamorphique. Nous incluons une catégorie récemment décrite de pegmatites anatectiques à corindon, formées dans les massifs de lherzolite ayant subi une métasomatose mantellique préalable en présence d’une phase fluide à H2O + CO2. En revanche, la plupart des venues de pegmatite sont le produit du fractionnement d’un volume important de magma. Nous considérons les pegmatites LCT (enrichies en Li–Cs–Ta) comme membres de suites orogéniques (calco-alcalines), signalant un contexte de subduction ou de collision; par contre, nous attribuons aux pegmatites NYF (enrichies en Nb–Y–F) une affiliation aux suites anorogéniques, formées dans un contexte d’extension, et sans différence fondamentale du point de vue pétrogénétique avec les essaims pegmatitiques des complexes sous-saturés classiques, y inclus les complexes carbonatitiques. Les pegmatites de types LCT et NYF contiennent typiquement des composantes de croûte et de manteau, mais dans le cas d’un magmatisme anorogénique, il ya eu une étape de préparation métasomatique du socle en présence d’une phase fluide à H2O + CO2 avant de passer à l’étape de fusion, afin d’assurer un produit à tendance alcaline. Un signal NYF + LCT inhabituel peut se développer dans des suites shoshonitiques. Nous décrivons ensuite les pegmatites hybrides dans lesquelles un ensemble NYF change à la fin de l’intervalle de cristallisation à un assemblage de type LCT, témoignant d’une contamination locale du système. La possibilité existe qu’une pegmatite LCT puisse aussi être affectée par une telle surimposition tardive, pour donner une pegmatite qualifiée de “super-LCT”. Une documentation des processus pétrogénétiques serait essentielle à une évaluation du potentiel économique des venues pegmatitiques.

You do not currently have access to this article.