Abstract

The crystal structures of uranyl minerals and inorganic uranyl compounds are important for understanding the genesis of U deposits, the interaction of U mine and mill tailings with the environment, transport of actinides in soils and the vadose zone, the performance of geological repositories for nuclear waste, and for the development of advanced materials with novel applications. Over the past decade, the number of inorganic uranyl compounds (including minerals) with known structures has more than doubled, and reconsideration of the structural hierarchy of uranyl compounds is warranted. Here, 368 inorganic crystal structures that contain essential U6+ are considered (of which 89 are minerals). They are arranged on the basis of the topological details of their structural units, which are formed by the polymerization of polyhedra containing higher-valence cations. Overarching structural categories correspond to those based upon isolated polyhedra (8), finite clusters (43), chains (57), sheets (204), and frameworks (56) of polyhedra. Within these categories, structures are organized and compared upon the basis of either their graphical representations, or in the case of sheets involving sharing of edges of polyhedra, upon the topological arrangement of anions within the sheets.

Abstract

Les structures cristallines des minéraux et des composés inorganiques uranylés revêtent une grande importance pour bien comprendre la genèse des gisements d’uranium, l’interaction de haldes et des déchêts de mines avec l’environnement, le transfert des actinides dans les sols et la zone vadose, et l’efficacité des sites d’enfouissement des déchêts nucléaires, et pour développer de matériaux nouveaux ayant des applications de haute technologie. Au cours de la dernière décennie, le nombre de composés inorganiques contenant le groupe uranyle (y inclus les minéraux) dont la structure est connue a plus que doublé, et une reconsidération de la hiérarchie structurale des composés uranylés est appropriée. Ici, 368 structures de cristaux inorganiques contenant le U6+ comme composant essentiel (dont 89 sont des minéraux) sont passées en revue. Elles sont regroupées sur la base de détails topologiques de leurs unités structurales, formées par la polymérisation de polyèdres contenant des cations de valence élevée. Les catégories structurales générales correspondent à celles fondées sur les polyèdres isolés (8), regroupements finis (43), chaînes (57), feuillets (204), et trames (56) de polyèdres. A l’intérieur de ces catégories, les structures sont organisées et comparées en fonction de soit leurs représentations graphiques, ou bien dans le cas de feuillets impliquant le partage d’arêtes de polyèdres, en fonction de l’agencement topologique des anions dans ces feuillets.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.