Abstract

Terlinguacreekite, ideally Hg2+ 3O2Cl2, has a very pronounced subcell that is orthorhombic, space-group choices Imam, Imcm, Ima2 and I2cm, with unit-cell parameters refined from powder data: a 6.737(3), b 25.528(10), c 5.533(2) Å, V 951.6(6) Å3, a:b:c 0.2639:1:0.2167, Z = 8. The true symmetry, supercell unit-cell parameters, and details regarding the crystal structure are unknown. The strongest nine lines of the X-ray powder-diffraction pattern [d in Å (I)(subcell hkl)] are: 5.413(30)(011), 4.063(80)(121), 3.201(50)(080), 3.023(50)(161), 2.983(60)(240), 2.858(30)(211), 2.765(50)(002), 2.518(100b)(091, 251) and 2.026(30)(242). The mineral is found in an isolated area measuring approximately 1 × 0.5 m in the lower level of the Perry pit, Mariposa mine, Terlingua mining district, Brewster County, Texas (type locality), as mm-sized anhedral dark orange to reddish orange crusts of variable thickness on calcite, and rarely as 0.5 mm-sized aggregates of crystals of the same color. It has also been identified at the McDermitt mine, Humboldt County, Nevada, U.S.A., where it occurs with kleinite and calomel in silicified volcanic rocks and sediments. Terlinguacreekite is a secondary phase, most probably formed from the alteration of primary cinnabar or native mercury. At Terlingua, most crusts are thin, almost cryptocrystalline, with no discernable forms, and are resinous and translucent to opaque. Crystals are up to 0.2 mm in length, subhedral, acicular to prismatic, elongation [001], with a maximum length-to-width ratio of 4:1. They are vitreous, transparent, and some crystals have brightly reflecting faces, which may be {010} and {110}. The streak is yellow, and the mineral is brittle with an uneven fracture, no observable cleavage, and is soft, nonfluorescent under both long- and short-wave ultraviolet light. D (calc.) is 9.899 g/cm3 (empirical formula). Material from the McDermitt mine is reversibly photosensitive, and turns from vivid orange to black in strong light. In reflected plane-polarized light, it is bluish grey, with very weak (in air) to distinct (in oil) bireflectance, nonpleochroic, and distinctly anisotropic, with colors masked by ubiquitous yellowish orange to orange internal reflections. Measured values of reflectance obtained in air and in oil are tabulated. Averaged results of electron-microprobe analysis give HgO 92.03, Cl 9.54, Br 1.22, sum 102.79, less O = Cl + Br 2.28, total 100.51 wt.%. The empirical formula is Hg2+ 3.00O2.00(Cl1.90Br0.11)∑2.01, based on O + Cl + Br = 4 atoms per formula unit. The mineral name recalls the creek that flows through the Terlingua mining district and into the Rio Grande River.

Abstract

La terlinguacreekite, de formule idéale Hg2+ 3O2Cl2, possède une sous-maille orthorhombique très prononcée; les groupes spatiaux possibles en seraient Imam, Imcm, Ima2 et I2cm. Les paramètres réticulaires suivants ont été affinés à partir des données obtenues sur poudre: a 6.737(3), b 25.528(10), c 5.533(2) Å, V 951.6(6) Å3, a:b:c 0.2639:1:0.2167, Z = 8. La symétrie correcte, les paramètres de la sur-maille, et les détails de la structure cristalline demeurent méconnus. Les neufs raies les plus intenses du spectre de diffraction obtenu sur poudre [d en Å (I)(hkl de la sous-maille)] sont: 5.413(30)(011), 4.063(80)(121), 3.201(50)(080), 3.023(50)(161), 2.983(60)(240), 2.858(30)(211), 2.765(50)(002), 2.518(100b)(091, 251) et 2.026(30)(242). Ce minéral se trouve à un endroit isolé mesurant environ 1 × 0.5 m au niveau inférieur du puit Perry, à la mine Mariposa, district minier de Terlingua, comté de Brewster, au Texas (la localité type); il se présente en encroûtements millimétriques xénomorphes orange foncé à rougeâtre, d’une épaisseur variable sur la calcite, et plus rarement en aggrégats de cristaux de la même couleur atteignant 0.5 mm. On l’a aussi identifiée à la mine McDermitt, comté de Humboldt, Nevada, en présence de kleinite et calomel dans des roches volcaniques silicifiées et des sédiments. La terlinguacreekite serait une phase secondaire, tout probablement formée par altération du cinabre ou du mercure natif primaire. A Terlingua, la plupart de ces croûtes sont minces, presque cryptocristallines, sans formes décelables, résineuses et, translucides à opaques. Les cristaux atteignent 0.2 mm en longueur; ils sont subidiomorphes, allant de aciculaires à prismatiques, avec un allongement [001] et un rapport maximum de longeur à largeur de 4:1. Ils sont vitreux et transparents, et certains montrent des faces à forte réflectivité qui pourraient être {010} et {110}. La rayure est jaune; le minéral est cassant, avec une fracture inégale, mais sans clivage observable. Les cristaux sont mous, et ne montrent aucune fluorescence en lumière ultra-violette (longueurs d’ondes courtes ou longues). La densité calculée est 9.899 g/cm3 (formule empirique). Le matériau de la mine McDermitt est photochromique de façon réversible, passant d’un orange vif à noir dans une lumière intense. En lumière réfléchie polarisée, la terlinguacreekite est gris bleuâtre, avec une biréflectance très faible dans l’air à distincte dans l’huile; elle est non pléochroïque, et distinctement anisotrope, mais les couleurs sont masquées par les réflexions internes orange jaunâtre à orange ubiquistes. Nous présentons les valeurs mesurées de réflectance dans l’air et dans l’huile. En moyenne, les analyses effectuées avec une microsonde électronique ont donné HgO 92.03, Cl 9.54, Br 1.22, somme 102.79, moins O = Cl + Br 2.28, pour un total de 100.51% (poids). La formule empirique, Hg2+ 3.00O2.00(Cl1.90Br0.11)∑2.01, est fondée sur O + Cl + Br = 4 atomes par unité formulaire. Le nom du minéral rappelle le cours d’eau qui traverse le district minier de Terlingua avant de se jeter dans le Rio Grande.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.