Abstract

The platinum-group minerals (PGM) of the Konder zoned alkali-ultrabasic massif, located east of the Aldan Shield, in far-eastern Russia, are predominantly represented by isoferroplatinum of two generations, both with Fe contents ranging from 7.5 to 11.5 wt.%. A high-temperature isoferroplatinum is saturated with platinum-group-element (PGE) impurities: up to 5.3 Ir, 2.9 Os, and 1.8 Rh (all in wt.%). In contrast, the later isoferroplatinum contains lower levels of Ir, Os and Rh: less than 1.9 Ir, 1.0 Os, 0.6 Rh (in wt.%). The minor PGM are represented by a wide range of solid solutions in the system Os–Ir–Rh–Pt, tetraferroplatinum, tulameenite, hongshiite, minerals of erlichmanite–laurite and irarsite–hollingworthite series, sperrylite, bismuthides, antimonides, tellurides, stannides, and hydroxides. There are possibly new mineral species: native ruthenium, the Pd-dominant analogue of hongshiite, Pt2As3, the Pt-dominant analogue of konderite and inaglyite, and others minerals, which form rims around grains of isoferroplatinum and inclusions in it. A similar morphology and distribution as found with Pt3Fe are observed with gold, related to rare lenses of sulfide and impregnations in dunite (Cu-, Pt-, and Pd-bearing high-grade gold) and monzodiorite cutting dunite (low-impurity middle- and low-grade gold).

Abstract

Les minéraux du groupe du platine provenant du complexe de Konder, ultrabasique, alcalin et zoné, situé à l’est du bouclier d’Aldan, en Russie orientale, sont surtout représentés par l’isoferroplatine, formé en deux générations, les deux ayant des teneurs en fer allant de 7.5 à 11.5% (poids). Une génération de haute température est saturée avec les autres éléments du groupe du platine sous forme d’impuretés: jusqu’à 5.3% Ir, 2.9% Os, et 1.8% Rh (base pondérale). En revanche, l’isoferroplatine tardif contient moins de 1.9% Ir, 1.0% Os, et 0.6% Rh. Parmi les minéraux accessoires du groupe du platine, on trouve une grande variété de solutions solides faisant partie du système Os–Ir–Rh–Pt, tétraferroplatine, tulameenite, hongshiite, minéraux des séries erlichmanite–laurite et irarsite–hollingworthite, sperrylite, bismuthures, antimoniures, tellurures, stannures, et hydroxydes. Les assemblages contiennent possiblement de nouvelles espèces minérales: ruthénium natif, l’analogue palladifère de la hongshiite, Pt2As3, et l’analogue platinifère de la konderite et de l’inaglyite, entre autres, qui forment des liserés autour des grains d’isoferroplatine et des inclusions dans cette phase. Nous observons pour l’or une morphologie et une distribution semblables à celles de l’isoferroplatine; l’or est lié à de rares lentilles de sulfures et des imprégnations dans la dunite (or de haute température, porteur de Cu, Pt, et Pd), et des venues de monzodiorite recoupant la dunite (or en moyenne ou faible teneurs, à faible contenu en impuretés).

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.