Abstract

Bornite, chalcopyrite, idaite, covellite, yarrowite, spionkopite, anilite, digenite, djurleite, and chalcocite have been identified in quartz veins from the Vielsalm area, Stavelot Massif, Belgium. The identification of these copper sulfides is confirmed by electron-microprobe analyses. The association of primary sulfides indicates that the bornite-bearing quartz veins crystallized above 300–350°C, whereas the chalcocite-bearing quartz veins crystallized below 200°C. Relations among sulfides indicate the occurrence of two sequences of transformation, responsible of the formation of secondary sulfides: chalcocite-H ⇒ chalcocite-M ⇒ djurleite ⇒ low digenite or (anilite + djurleite) ⇒ yarrowite + spionkopite ⇒ covellite + oxidation minerals, and bornite ⇒ idaite + chalcopyrite ⇒ covellite + oxidation minerals. The crystallization of chalcocite-M, djurleite, and low digenite or (anilite + djurleite) took place between 103.5 and 72°C. The associations idaite + chalcopyrite, yarrowite + spionkopite, and covellite + oxidation minerals, were produced under meteoric conditions. The source of Cu and of the other elements present in the quartz veins must be sought in the host chloritoid-bearing schists.

Abstract

L’observation des sections polies, réalisées dans les sulfures de cuivre provenant de veines de quartz de la région de Vielsalm, Massif de Stavelot, Belgique, a permis de reconnaître la bornite, la chalcopyrite, l’idaïte, la covellite, la yarrowite, la spionkopite, l’anilite, la digénite, la djurléite et la chalcocite. L’identification de ces minéraux est confirmée par des analyses chimiques à la microsonde électronique. Les paragenèses des sulfures primaires indiquent que les veines de quartz minéralisées en bornite se sont mises en place à des températures supérieures à 300–350°C, alors que les veines de quartz minéralisées en chalcocite se sont formées en-dessous de 200°C. Les relations pétrographiques parmi les sulfures de cuivre ont permis de mettre en évidence deux séquences de transformation, qui sont responsables de la formation des sulfures secondaires: chalcocite-H ⇒ chalcocite-M ⇒ djurléite ⇒ digénite ou (anilite + djurléite) ⇒ yarrowite + spionkopite ⇒ covellite + minéraux d’oxydation, et bornite ⇒ idaïte + chalcopyrite ⇒ covellite + minéraux d’oxydation. La cristallisation de la chalcocite-M, de la djurléite, et de la digénite ou (anilite + djurléite), s’est produite entre 103.5 et 72°C. Les associations idaïte + chalcopyrite, yarrowite + spionkopite, et covellite + minéraux d’oxydation, se sont formées en conditions météoriques. L’origine du cuivre, mais aussi des autres éléments chimiques exotiques observés dans les veines de quartz, serait à chercher dans les phyllades à chloritoïde encaissants.

You do not currently have access to this article.