Abstract

The crystal structure of ilímaussite-(Ce), (Ba,Na)10K3Na4.5Ce5(Nb,Ti)6[Si12O36][Si9O18(O,OH)24]O6, from the type locality, the Ilímaussaq alkaline complex, South Greenland, has been solved and refined to R = 0.11 for 1663 observed reflections collected from a very poor crystal [a 10.770(3), c 61.05(2) Å; space group R32, Z = 3; MoKα radiation; Nonius Kappa CCD X-ray diffractometer]. The structure consists of three pairs of (001) silicate sheets. These sheets sandwich: CeO6 trigonal prisms and Na cations (A layer), NbO6 octahedra, Ba, and K (O layer), and CeO6 trigonal prisms (A’ layer). The layers are stacked according to the sequence AOA’O; the tetrahedral sites in A’ are only 50% occupied by Si, with consequent disorder of the basal oxygen atoms. Overall, the ratio of (Si + Al) to other cations is about 0.8. In the similar structure of a Ti-dominant analogue of ilímaussite-(Ce), to be compared with diversilite-(Ce), the same sites have been reported as being one-third occupied; in this case, the ratio of (Si + Al) to other cations is about 1.2. New chemical data are reported for diversilite-(Ce), in which the ratio of (Si + Al) to other cations is about 0.9. There is possibly a family of phases of “ilímaussite” type with compositions in the range 21 ≤ Si ≤ 24 apfu, with polytypism related to the disorder in the A’ layer.

Abstract

Nous avons résolu la structure cristalline de l’ilímaussite-(Ce), (Ba,Na)10K3Na4.5Ce5(Nb,Ti)6[Si12O36][Si9O18(O,OH)24]O6, provenant de la localité-type, le complexe alcalin d’Ilímaussaq, dans le sud du Groënland, et nous l’avons affiné jusqu’à un résidu R de 0.11 pour 1663 réflexions observées, prélevées sur un cristal de bien piètre qualité [a 10.770(3), c 61.05(2) Å; groupe spatial R32, Z = 3; rayonnement MoKα; diffractomètre Nonius Kappa CCD]. La structure est faite de trois paires de feuillets silicatés. En intercalation entre ces feuillets (001) sont: des prismes trigonaux CeO6 et des cations Na (feuillet A), des octaèdres NbO6, Ba, et K (feuillet O), et des prismes trigonaux CeO6 (feuillet A’). Les feuillets sont empilés selon la séquence AOA’O. Les sites tétraédriques du feuillet A’ ne seraient que 50% remplis par le Si, et par conséquent, il y a un désordre dans les atomes d’oxygène à la base. En tout, le rapport de (Si + Al) aux autres cations est égal à 0.8 environ. Dans la structure semblable d’un analogue à dominance de Ti de l’ilímaussite-(Ce), à comparer à la diversilite-(Ce), les mêmes sites ont été décrits avec un taux d’occupation de ⅓; dans ce cas, le rapport de (Si + Al) aux autres cations est égal à 1.2 environ. Nous présentons de nouvelles données chimiques décrivant la diversilite-(Ce), dans laquelle le rapport de (Si + Al) aux autres cations est égal à 0.9 environ. Il est possible qu’il y ait une famille de phases de type “ilímaussite” ayant des compositions dans l’intervalle 21 ≤ Si ≤ 24 apfu, avec un polytypisme lié au désordre dans le feuillet A’.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.