Abstract

The crystal structure of goldquarryite, (Cu0.700.30)(Cd1.67Ca0.33)Al3 (PO4)4F2(H2O)10 {(H2O),F}2, triclinic, P1̅, a 6.787(1), b 9.082(2), c 10.113(2) Å, α 101.40(1), β 104.27(1), γ 102.51(1)°, V 568.7(3) Å3, Z = 1, was solved by direct methods and refined to an R index of 5.2% based on 1630 observed reflections collected on a four-circle diffractometer equipped with a 1K CCD detector and MoKα X-radiation. The structure contains two crystallographically distinct (PO4) groups, three distinct {Al(1)O4F2}, {Al(2)O4F2} and {Al(3)O2(H2O)4} octahedra, one {CdO4(H2O)2} octahedron and one {CuO2(H2O)4} octahedron where Cu = (Cu0.70 2+ + □0.30). The {Al(1)O4F2} and {Al(2)O4F2} octahedra share corners through common F vertices to form an [Alϕ5] chain (ϕ: unspecified anion) that extends along the a direction. This chain is decorated by (PO4) tetrahedra that link to the four O atoms of each (Alϕ6) octahedron, linking the [Alϕ5] chain along its length to form an [Al(PO4)2F] chain. {CdO4(H2O)2} octahedra share edges to form a [CdO2(H2O)2] chain that also extends along a. These two types of chains link through the (PO4) tetrahedra to form a sheet of composition [AlCd(PO4)2F(H2O)2], which we designate as the A layer, in the (001) plane. The Al(3) and Cu sites are intercalated between the A layers, forming {CuO2(H2O)4} and {Al(3)O2(H2O)4} octahedra that are isolated from each other. These two octahedra form an open layer, the B layer, in which both octahedra form linear arrays extending in the a direction. The B layer links to the A layer by sharing octahedron corners with (PO4) tetrahedra. The A and B layers alternate along the c axis to form a heteropolyhedral framework. There are interstitial channels within this framework, also extending along a, and these are filled with the H atoms of the (H2O) groups that coordinate the cations of the B layer.

Abstract

Nous avons résolu la structure cristalline de la goldquarryite, (Cu0.700.30)(Cd1.67Ca0.33)Al3 (PO4)4F2(H2O)10 {(H2O),F}2, triclinique, P1̅, a 6.787(1), b 9.082(2), c 10.113(2) Å, α 101.40(1), β 104.27(1), γ 102.51(1)°, V 568.7(3) Å3, Z = 1, par méthodes directes, et nous l’avons affinée jusqu’à un résidu R de 5.2% en utilisant 1630 réflexions observées avec un diffractomètre à quatre cercles muni d’un détecteur 1K de type CCD (rayonnement MoKα). La structure contient deux groupes (PO4) cristallographiquement distincts, trois octaèdres distincts, {Al(1)O4F2}, {Al(2)O4F2} et {Al(3)O2(H2O)4}, un octaèdre {CdO4(H2O)2} et un octaèdre {CuO2(H2O)4} dans lequel le Cu est en fait (Cu0.70 2+ + □0.30). Les octaèdres {Al(1)O4F2} et {Al(2)O4F2} partagent des coins où est situé l’anion F pour former une chaîne [Alϕ5] (ϕ: anion non spécifié) dans la direction a. Cette chaîne est décorée par des tétraèdres (PO4) en liaison avec les quatre atomes d’oxygène de chaque octaèdre (Alϕ6), et les chaînes [Alϕ5] sont connectées pour former une chaîne [Al(PO4)2F]. Les octaèdres {CdO4(H2O)2} partagent des arêtes pour former une chaîne [CdO2(H2O)2], elle aussi parallèle à a. Ces deux sortes de chaînes sont liées par les tétraèdres (PO4) pour former un feuillet de composition [AlCd(PO4)2F(H2O)2] dans le plan (001), que nous désignons la couche A. Les sites Al(3) et Cu sont intercalés entre les couches A pour former des octaèdres {CuO2(H2O)4} et {Al(3)O2(H2O)4}, isolés l’un de l’autre. Ces deux octaèdres constituent une couche ouverte désignée B, dans laquelle les deux octaèdres sont agencés en ligne le long de a. La couche B est liée à la couche A par partage de coins d’octaèdres avec les tétraèdres (PO4). Les couches A et B alternent le long de l’axe c pour former une trame hétéropolyédrique. Il y a de plus des canaux interstitiels dans cette trame, aussi orientés le long de a, et ils contiennent les atomes d’hydrogène des groupes (H2O) en coordinence avec les cations de la couche B.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.