Abstract

The Fox River Sill is a Paleoproterozoic intrusion that extends for most of the length of the >250 km long Fox River Belt in northeastern Manitoba, Canada. Previous exploration for platinum-group elements (PGE) mineralization in the sill delineated an interval several hundred meters thick of weakly and sporadically mineralized ultramafic and mafic rocks occurring in the upper part of the sill (Upper Central Layered Zone). We describe a second mineralized interval, the KO Zone, near the base of the sill (Marginal Zone). Maximum metal contents obtained to date from the KO Zone are 2.1% Cu, 0.9% Ni and 5.5 g/t combined Pd + Pt + Au. The Marginal Zone comprises the Basal Contact Unit, which is variably contaminated and contains gabbro, melagabbro and lherzolite, overlain by two cyclic units (Cyclic Unit 1, and Cyclic Unit 2) that grade from lherzolite at their base through melagabbro, gabbro, leucogabbro and, locally, anorthosite. The KO Zone occurs at the contact between Cyclic Units 1 and 2 and locally contains disseminated, Cu-, Ni- and PGE-rich sulfide mineralization. The KO Zone features a discontinuous, coarse-grained actinolite-bearing olivine websterite unit, and an overlying medium-grained lherzolite that locally hosts irregularly shaped varitextured gabbro pods. The basal contact of the KO Zone is undulatory and scalloped, with sulfides being concentrated in trough structures. The mineralization is interpreted to have formed in a two-stage process. (1) Early deposition of immiscible magmatic sulfides at the base of Cyclic Unit 2. (2) Upgrading of PGE tenors of the sulfides by interaction with upward migrating, PGE- and volatile-rich intercumulus melt derived from the underlying Cyclic Unit 1.

Abstract

Le filon-couche de Fox River, d’âge paléoprotérozoïque, s’étend sur presque toute la longueur de la ceinture de Fox River dans le nord-ouest du Manitoba, au Canada, c’est-à-dire sur plus de 250 km. Les programmes d’exploration antérieurs, ciblés sur les éléments du groupe du platine, ont délimité un intervalle de plusieurs centaines de mètres en épaisseur dans la partie supérieure du filon-couche, sur lequel les roches mafiques et ultramafiques sont faiblement et sporadiquement minéralisées. Nous décrivons un deuxième intervalle minéralisé, la zone KO, située près du contact inférieur du filon couche (zone limitrophe). Les teneurs maximales en métaux obtenues de la zone KO à date sont: 2.1% Cu, 0.9% Ni et 5.5 g/t de Pd + Pt + Au combinés. La zone limitrophe du filon-couche comprend le contact inférieur, les roches (gabbro, mélagabbro et lherzolite) variablement contaminées, et deux unités cycliques (1 et 2) qui vont de lherzolite à leur base à mélagabbro, gabbro, leucogabbro et, localement, anorthosite. La zone KO se situe entre les unités cycliques 1 et 2, et contient ici et là des produits disséminés de minéralisation en Cu, Ni et éléments du groupe du platine. Elle contient une couche discontinue à grains grossiers de websterite à olivine et à actinolite, et une couche supérieure de lherzolite à granulométrie moyenne qui renferme des lentilles de forme irrégulière de gabbro à texture variable. Le contact inférieur de la zone KO est ondulant et festonné, et les sulfures sont concentrés dans les structures en auge. La minéralisation se serait formée par un processus à deux étapes. (1) Déposition précoce d’un liquide sulfuré immiscible à la base de l’unité cyclique 2. (2) Enrichissement des sulfures en éléments du groupe du platine par interaction avec un liquide intercumulus enrichi dans ces éléments et en phase volatile, migrant vers le sommet de la séquence et issu de l’unité cyclique 1 sous-jacente.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.