Abstract

The introduction of a fifth group of amphiboles, the Na–Ca–Mg–Fe–Mn–Li group, defined by 0.50 < B(Mg,Fe2+,Mn2+,Li) < 1.50 and 0.50 ≤ B(Ca,Na) ≤ 1.50 atoms per formula unit, with members whittakerite and ottoliniite, has been required by recent discoveries of B(Li,Na) amphiboles. These, and other new discoveries, such as sodicpedrizite (which is herein slightly, but significantly, changed from the original idealized formula), necessitate amendments to the IMA 1997 definitions of the Mg–Fe–Mn–Li, calcic, sodic-calcic and sodic groups. The discovery of obertiite and the finding of an incompatibility in the IMA 1997 subdivision of the sodic group require further amendments within the sodic group. All these changes, which have IMA approval, are summarized.

Abstract

L’introduction d’un cinquième groupe d’amphiboles, appelé le groupe Na–Ca–Mg–Fe–Mn–Li, défini selon les critères 0.50 < B(Mg,Fe2+,Mn2+,Li) < 1.50 et 0.50 ≤ B(Ca,Na) ≤ 1.50 atomes par unité formulaire, que satisfont les membres whittakerite et ottoliniite, a été provoquée par la découverte récente d’amphiboles à B(Li,Na). Cette découverte, ainsi que d’autres faites récemment, par exemple la sodicpedrizite (dont la formule idéale est ici modifiée de façon importante), nécessitent des changements aux définitions des groupes Mg–Fe–Mn–Li, calcique, sodique-calcique et calcique entérinées dans le rapport IMA 1997. La découverte de l’obertiite et la présence d’une incompatibilité dans la subdivision du groupe des amphiboles sodiques dans le rapport de 1997 ont mené à des changements additionnels au sein de ce groupe. Tous ces changements ont l’approbation de l’IMA et sont résumés ici.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.