Abstract

The V3+ analogues of natrojarosite, jarosite, rubidium-substituted jarosite, dorallcharite, hydronium jarosite, ammoniojarosite and plumbojarosite were synthesized using a conventional hydrolysis procedure. Although a temperature of 100°C was acceptable for most of the syntheses, a reaction temperature of 140°C was needed to give a satisfactory yield of the V3+ analogue of hydronium jarosite. Also, the V3+ analogue of plumbojarosite was synthesized by reacting an excess of PbSO4 at 150°C, and subsequently dissolving any unreacted PbSO4 at room temperature with ammonium acetate solution. Efforts to synthesize the V3+ analogue of argentojarosite were unsuccessful, as trivalent vanadium reduced the silver ion to metallic silver. The V3+ analogues of jarosite-group minerals commonly form spheroidal aggregates composed of individual crystals to 3 μm in diameter. According to X-ray powder-diffraction data, all the precipitates have the Rm structure of jarosite-group minerals; however, no ~11 Å reflection was detected in the V3+ analogue of plumbojarosite, indicating a lack of order involving the Pb2+ ions and associated vacancies. The densities of the V3+ analogues were also measured; relatively low values were obtained because of V-site vacancies in the structure.

Abstract

Nous avons synthétisé les composés analogues de la natrojarosite, jarosite, jarosite substituée par le rubidium, dorallcharite, hydronium jarosite, ammoniojarosite et plumbojarosite contenant du V3+ en utilisant une démarche conventionnelle d’hydrolyse, Quoiqu’une température de 100°C est acceptable pour la plupart des synthèses, nous avons eu besoin de chauffer à 140°C pour obtenir une quantité suffisante de l’analogue à V3+ de la hydronium jarosite. De plus, l’analogue à V3+ de la plumbojarosite a été synthétisé par réaction d’un excédent de PbSO4 à 150°C, avec dissolution par la suite du PbSO4 non réagi à température ambiante avec une solution d’acétate d’ammonium. Nos efforts pour synthétiser l’analogue à V3+ de l’argentojarosite n’ont pas réussi, parce que le vanadium trivalent a réduit l’ion Ag+ à l’argent métallique. Les analogues vanadifères (V3+) des minéraux du groupe de la jarosite se présentent en général en aggrégats sphéroïdes faits de cristaux individuels atteignant 3 μm de diamètre. Selon les données de diffraction X, méthode des poudres, tous les précipités adoptent la structure Rm des minéraux de ce groupe; toutefois, aucun signe d’une réflexion à ~11 Å n’a été décelé dans l’analogue vanadifère de la plumbojarosite, ce qui témoigne d’un manque d’ordre impliquant les ions Pb2+ et les lacunes associées. Nous avons aussi mesuré la densité de ces analogues à V3+; les valeurs sont relativement faibles à cause des lacunes dans le site V des structures.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.