Abstract

The distribution of the rare earths and other trace elements in calcic amphiboles from the Njurundukan mafic complex, northwestern Baikal region, in Russia, depends on metamorphic grade. Both total REE and La/Yb in amphiboles decrease with decreasing temperature of metamorphism. Consistent partition-coefficients for trace elements in amphibole and coexisting garnet, suggestive of equilibrium, are best developed in granulite-facies rocks. Such a consistent distribution of the REE is disturbed in amphibolite-facies rocks owing to incipient metasomatism. Amphiboles from metasomatic rocks show REE distributions that differ from those in amphiboles belonging to the metamorphic culmination, and commonly are inherited from precursor minerals. This property leads to the establishment of the sequence of mineral formation in metasomatically altered rocks. Comparison with amphiboles from the high-pressure Lapland granulite complex, Baltic Shield, suggests that pressure does not affect REE abundance and distribution in amphiboles.

Abstract

La distribution des terres rares et autres éléments traces dans les amphiboles calciques du complexe mafique de Njurundukan, dans le nord-ouest de la région de Baïkal, en Russie, dépend du degré de métamorphisme. La teneur en terres rares et le rapport La/Yb des amphiboles diminuent à mesure que diminue la température du métamorphisme. Des coefficients de partage conséquents pour les éléments traces dans l’amphibole et le grenat coexistant, indications possible d’un équilibre, sont les mieux développés dans les roches sujettes à un métamorphisme dans le faciès granulite. Une telle distribution conséquente des terres rares est dérangée au cours d’épisodes de métamorphisme dans le faciès amphibolite à cause d’un début de métasomatose. Dans les amphiboles des roches métasomatiques, la distribution des terres rares diffère de celle des amphiboles développées menant à la culmination métamorphique; elle est apte à être héritée de minéraux précurseurs. Cette propriété mène à l’établissement d’une séquence de formation des minéraux dans des roches altérées par métasomatose. Une comparaison avec les amphiboles provenant du socle granulitique de haute pression en Lapponie, Bouclier Baltique, nous fait penser que la pression n’affecte pas l’abondance et la distribution des terres rares dans les amphiboles.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.