Abstract

Keilite, (Fe,Mg)S, is a new mineral species that occurs in several meteorites. The original description of niningerite by Keil & Snetsinger (1967) gave chemical analytical data for “niningerite” in six enstatite chondrites. In three of those six meteorites, namely Abee and Adhi-Kot type EH4 and Saint-Sauveur type EH5, the atomic ratio Fe:Mg has Fe > Mg. Thus this mineral actually represents the iron-dominant analogue of niningerite. By analogy with synthetic MgS and niningerite, keilite is cubic, with space group Fm3m, a 5.20 Å, V 140.6 Å3, Z = 4. Keilite and niningerite occur as grains up to several hundred μm across. Because of the small grain-size, most of the usual physical properties could not be determined. Keilite is metallic and opaque; in reflected light, it is isotropic and gray. Point-count analyses of samples of the three meteorites by Keil (1968) gave the following amounts of keilite (in vol.%): Abee 11.2, Adhi-Kot 0.95 and Saint-Sauveur 3.4. Associated minerals are: enstatite, kamacite and troilite. The type material, from the Abee enstatite chondrite, is preserved in the collections of the Hawaii Institute of Geophysics and Planetology, University of Hawaii, Honolulu, Hawaii, U.S.A. (specimen UH 13). New chemical and optical data are presented.

Abstract

La keilite, (Fe,Mg)S, est une nouvelle espèce minérale présente dans plusieurs météorites. Dans la description originale de la niningerite, Keil et Snetsinger (1967) ont publié des données chimique à propos de la “niningerite” dans six chondrites à enstatite. Dans trois de ces six cas, Abee et Adhi-Kot, de type EH4, et Saint-Sauveur, de type EH5, le rapport atomique Fe:Mg montre plus de Fe que de Mg. Ce minéral représente donc l’analogue de la niningerite ayant une dominance de Fe. Par analogie avec le MgS synthétique et la niningerite, la keilite est cubique, groupe spatial Fm3m, a 5.20 Å, V 140.6 Å3, Z = 4. La keilite et la niningerite se présentent en grains atteignant quelques centaines de micromètres de diamètre. A cause de cette taille infime, la plupart des propriétés physiques n’ont pas pu être déterminées. La keilite est métallique et opaque; en lumière réfléchie, elle est isotrope et grise. Les analyses modales des trois échantillons de météorite par Keil (1968) indiquent les proportions suivantes de keilite (en % du volume): Abee 11.2, Adhi-Kot 0.95 et Saint-Sauveur 3.4. Les minéraux associés sont: enstatite, kamacite et troilite. L’échantillon type, provenant de la chondrite à enstatite de Abee, est préservé dans les collections de la Hawaii Institute of Geophysics and Planetology, University of Hawaii, Honolulu, Hawaii, U.S.A. (spécimen UH 13). De nouvelles données chimiques et optiques sont présentées ici.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.