Abstract

A combination of electron-microprobe data, single-crystal X-ray diffractometry and BSE-based image analysis of polished sections was used to evaluate the composition of single-phase grains, replacement aggregates and exsolution intergrowths of the members of the bismuthinite–aikinite series from the scheelite deposit at Felbertal, Austria. Composition ranges of the classical products and new members of the series have been established, and the mineral associations in products of replacement and exsolution defined. The deposit contains a nearly complete range of bismuthinite–aikinite derivatives, the proportion of the aikinite component in them ranging from 3 to 95%. Three independent events of sulfosalt replacement were recognized at Felbertal, respectively yielding krupkaite, gladite and Cu-bearing bismuthinite as replacement products of the older bismuthinite–aikinite derivatives. Exsolution in the bismuthinite–aikinite series proceeds at each stage toward a pair of phases that are compositionally closest to the parent phase, building up to three-stage exsolution-induced sequences not described before. Ample documentation on these, as well as on all the measured compositions and crystallography of bismuthinite–aikinite derivatives, form part of this paper. We attempt a geological interpretation of the observed spatial distribution of the observed phenomena over the scale of the deposit.

Abstract

Nous utilisons une combinaison de données sur la composition, obtenues avec une microsonde électronique, de données diffractométriques obtenues sur cristaux uniques, et une analyse d’images de sections polies obtenues par électrons rétrodiffusés, pour évaluer la composition de grains homogènes, d’aggrégats dus au remplacement, et de domaines en intercroissance dus à l’exsolution de membres de la série bismuthinite–aikinite dans le gisement de scheelite à Felbertal, en Autriche. Les compositions comprennent les produits classiques et de nouveaux membres des séries, et les associations de minéraux dans les produits de remplacement et d’exsolution sont définis. Le gisement contient une gamme presque complète de dérivés de la série bismuthinite–aikinite, la proportion du pôle aikinite allant de 3 à 95%. Trois événements indépendants de remplacement des sulfosels ont eu lieu à Felbertal, menant à la formation de krupkaïte, gladite et bismuthinite cuprifère, respectivement, comme produits de remplacement des dérivés de la série bismuthinite–aikinite antérieurs. L’exsolution dans la série bismuthinite–aikinite a procédé à chaque étape vers une paire de phases qui se rapprochent le plus possible du précurseur, menant à jusqu’à trois séquences dues à l’exsolution non identifiées auparavant. Nous fournissons une riche documentation sur ces produits, de même que sur toutes les compositions mesurées et sur les aspects cristallographiques des dérivés de la série bismuthinite–aikinite. Nous proposons une reconstruction géologique de la distribution des assemblages dans l’espace à l’échelle du gisement.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.