Abstract

The crystal structure of cobaltarthurite from near Pastrana, southeastern Spain [monoclinic, a 10.2694(4), b 9.6790(3), c 5.5723(2) Å, β 94.277(2)°, P21/c], has been refined to Rwp and RB indices of 7.7 and 1.7%, respectively, using the Rietveld method and X-ray powder-diffraction data. Cobaltarthurite is a newly discovered Co-dominant analogue of arsenate members of the arthurite group, with ideal formula Co2+Fe3+2(AsO4)2(OH)2·4H2O. Results of the Rietveld refinement confirm that cobaltarthurite is isostructural with other members of the group. Electron-probe micro-analyses show that the formula is of ideal stoichiometry, with minor substitution of Mg, Mn, Ni, Cu and Ca for Co, and trace P and S substitution for As.

Abstract

Nous avons affiné la structure cristalline de la cobaltarthurite découverte près de Pastrana, dans le sud-est de l’Espagne [monoclinique, a 10.2694(4), b 9.6790(3), c 5.5723(2) Å, β 94.277(2)°, P21/c] selon la méthode de Rietveld utilisée avec des données en diffraction X, jusqu’à des indices de concordance Rwp et RB de 7.7 and 1.7%, respectivement. La cobaltarthurite est un nouveau membre du groupe de l’arthurite, un arséniate à dominance de cobalte, dont la formule idéale serait Co2+Fe3+2(AsO4)2(OH)2·4H2O. Les résultats de l’affinement confirment que la cobaltarthurite est isostructurale avec les autres membres du groupe. Les analyses à la microsonde électronique montrent que la formule possède la stoechiométrie idéale, avec une incorporation mineure de Mg, Mn, Ni, Cu et Ca pour le Co, et des traces de P et de S en substitution pour As.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.