Abstract

The new uranyl sulfate compound KNa5[(UO2)(SO4)4](H2O) has been synthesized and its structure has been determined. It is monoclinic, space group C2/c, a 16.917(1), b 5.5999(5), c 35.340(3) Å, β 90.437(2)°, V 3347.7(5) Å3, Z = 8. The structure has been solved and refined on the basis of F2 for all unique data collected with monochromatic MoKα X-radiation and a CCD-based detector to an agreement factor R1 of 3.6%, calculated using 4981 unique observed reflections (Fo ≥ 4σF). The structure contains an unusual uranyl sulfate cluster with composition [(UO2)(SO4)4]6−. The cluster is composed of a uranyl pentagonal bipyramid and four sulfate tetrahedra. Three sulfate tetrahedra are linked to the uranyl pentagonal bipyramid by the sharing of vertices, and the other shares an equatorial edge of the uranyl pentagonal bipyramid. The uranyl sulfate clusters are linked through bonds to K and Na cations, and by H bonding. The uranyl sulfate cluster, which was recently also found in two Na uranyl sulfates, is unusual in the sharing of an edge between a uranyl polyhedron and a M6+O4 tetrahedron.

Abstract

Nous avons synthésisé un nouveau composé sulfaté à uranyle, KNa5[(UO2)(SO4)4](H2O), et nous en avons déterminé la structure. Il s’agit d’une phase monoclinique, groupe spatial C2/c, a 16.917(1), b 5.5999(5), c 35.340(3) Å, β90.437(2)°, V 3347.7(5) Å3, Z = 8. La structure a été résolue et affinée en tenant compte des facteurs F2 de toutes les données uniques en diffraction X, prélevées avec rayonnement monochromatique MoKα et un détecteur à charges couplées, jusqu’à un facteur de concordance R1 de 3.6%, calculé avec 4981 réflexions uniques observées (Fo ≥ 4σF). La structure contient un groupement de sulfate à uranyle inhabituel, ayant la composition [(UO2)(SO4)4]6−. Le groupement contient une bipyramide pentagonale à uranyle et quatre tétraèdres de sulfate. Trois de ces tétraèdres sont liés à une bipyramide pentagonale à uranyle par partage de coins, tandis que le quatrième partage une arête équatoriale d’une de ces bipyramides pentagonales. Les groupements de sulfate d’uranyle sont liés par liaisons avec les cations K et Na, et par liaisons hydrogène. Le groupement de sulfate d’uranyle, découvert récemment dans deux sulfates d’uranyle contenant le sodium, est inhabituel à cause du partage d’une arête entre un polyèdre à uranyle et un tétraèdre M6+O4.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.