Abstract

Two Cs uranyl molybdates, Cs4[(UO2)3O(MoO4)2(MoO5)] and Cs6[(UO2)(MoO4)4], have been synthesized by high-temperature solid-state reactions. The structures of these compounds were solved by direct methods and refined on the basis of F2 for all unique data collected with monochromatic MoKα X-radiation and a CCD (charge-coupled device) detector. The structure of Cs4[(UO2)3O(MoO4)2(MoO5)] was refined to an agreement factor (R1) of 4.4%, calculated using the 4873 unique observed reflections (Fo ≥ 4σF). It is triclinic, space group P1, a 7.510(2), b 7.897(2), c 9.774(2) Å, α 79.279(5), β 81.269(5), γ 87.251(5)°, V 562.8(2) Å3, Z = 1. The structure of Cs6[(UO2)(MoO4)4] was refined to an R1 of 4.9%, calculated using the 4275 unique observed reflections (Fo ≥ 4σF). It is triclinic, space group P1̅, a 11.613(3), b 12.545(3), c 14.466(3) Å, α 102.713(6), β 95.281(6), γ106.182(6)°, V 1947.7(8) Å3, Z = 3. These compounds are based upon uranyl molybdate structural units not previously observed in uranyl compounds. The structure of Cs4[(UO2)3O(MoO4)2(MoO5)] contains sheets of composition [(UO2)3Mo3O14]4− that contain UrO5 pentagonal bipyramids (Ur: uranyl ion), MoO4 tetrahedra and MoO5 polyhedra. The sheets are parallel to (100) and Cs cations are located in the interlayer. The structure of Cs6[(UO2)(MoO4)4] is based upon two symmetrically distinct finite clusters of composition [(UO2)(MoO4)4]6−, each of which contains a central UrO4 square bipyramid that shares all four of its equatorial vertices with MoO4 tetrahedra. Three-dimensional connectivity is provided by Cs cations located between the clusters.

Abstract

Nous avons synthétisé deux molybdates uranylés de césium, Cs4[(UO2)3O(MoO4)2(MoO5)] et Cs6[(UO2)(MoO4)4], par réactions à haute température à l’état solide. Nous avons résolu les structures de ces deux composés par méthodes directes, et nous les avons affinées en utilisant les facteurs F2 de toutes les données uniques prélevées avec un rayonnement monochromatique MoKα et un détecteur à charges couplées. La structure de Cs4[(UO2)3O(MoO4)2(MoO5)] a été affinée jusqu’à un facteur de concordance R1 de 4.4%, calculé en utilisant les 4873 réflexions uniques observées (Fo ≥ 4σF). Il s’agit d’une phase triclinique, groupe spatial P1, a 7.510(2), b 7.897(2), c 9.774(2) Å, α 79.279(5), β 81.269(5), γ 87.251(5)°, V 562.8(2) Å3, Z = 1. La structure du composé Cs6[(UO2)(MoO4)4] a été affinée jusqu’à un facteur de concordance R1 de 4.9%, calculé en utilisant les 4275 réflexions uniques observées (Fo ≥ 4σF). C’est une phase triclinique, groupe spatial P1̅, a 11.613(3), b 12.545(3), c 14.466(3) Å, α 102.713(6), β 95.281(6), γ 106.182(6)°, V 1947.7(8) Å3, Z = 3. Ces composés sont fondés sur des unités structurales à molybdate uranylé qui n’avaient pas été observées antérieurement dans des composés d’uranyle. La structure de Cs4[(UO2)3O(MoO4)2 (MoO5)] contient des feuillets de composition [(UO2)3Mo3O14]4− ayant des bipyramides pentagonales UrO5 (Ur: ion uranyle), des tétraèdres MoO4 et des polyèdres MoO5. Ces feuillets sont parallèles à (100), et les cations Cs logent entre les feuillets. La structure de Cs6[(UO2)(MoO4)4] est fondée sur deux groupements limités symétriquement distincts, de composition [(UO2)(MoO4)4]6−, chacun ayant une bipyramide carrée UrO4 au centre qui partage chacun de ses coins équatoriaux avec un tétraèdre MoO4. La connectivité en trois dimensions est assurée par les cations Cs situés entre les groupements.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.