Abstract

By using a crystal from a new locality, the structure of delindeite has been refined to R = 0.054 for 703 unique reflections with I > 2σ (I). This titanosilicate [ideally Ba2{(Na,K,□)3(Ti,Fe)[Ti2(O,OH)4Si4O14](H2O,OH)2}, space group A2/m, a 5.327(2), b 6.856(2), c 21.51(3) Å, β 93.80(4)°, Z = 2, Dcalc. = 3.815 g/cm3, belongs to a large group of bafertisite-like structures characterized by an ideally octahedral (O) sheet sandwiched between two heteropolyhedral (H) sheets; these sheets are formed by Ti-octahedra and disilicate groups [Si2O7]. The O sheet in delindeite comprises a large (Na,K) polyhedron together with octahedral Na and Ti sites; the alkali polyhedra are partially vacant. The large Ba cation is localized in the interlayer. Evidence of the leaching of alkalis, related atomic disorder, and the position of delindeite within the bafertisite polysomatic series are discussed. On the whole, this series is considered of mero-plesiotype. In fact, the heterophyllosilicate HOH layer, to a first approximation, represents the common module in this series, whereas the interlayer content is variable (merotypism), and may modify its structure in different members (plesiotypism).

Abstract

En utilisant un cristal d’une localité nouvelle, nous avons réussi à affiner la structure de la delindéite jusqu’à un résidu R de 0.054 pour 703 réflexions uniques dont l’intensité dépasse 2σ. Ce titanosilicate, dont la composition idéale serait Ba2{(Na,K,□)3(Ti,Fe)[Ti2(O,OH)4Si4O14](H2O,OH)2}, groupe spatial A2/m, a 5.327(2), b 6.856(2), c 21.51(3) Å, β 93.80(4)°, Z = 2, Dcalc = 3.815 g/cm3, fait partie d’un groupe important de structures ressemblant à celle de la bafertisite, et contenant un feuillet O d’octaèdres (idéalement) entre deux feuillets H hétéropolyédriques; ceux-ci contiennent des octaèdres à Ti et des groupes de disilicate [Si2O7]. Le feuillet O de la delindéite contient un polyèdre volumineux à (Na,K) de même que des sites Na et Ti octaédriques. Les polyèdres à alcalins sont partiellement vides. Le Ba est situé dans l’interfeuillet. Nous évaluons l’évidence d’un lessivage des alcalins, le désordre atomique qui en résulte, et la position de la delindéite au sein de la série polysomatique de la bafertisite. En termes généraux, la série revêt un caractère méro-plésiotypique. En fait, les couches hétérophyllosilicatées HOH représentent grosso modo le module commun aux membres de cette série, tandis que le contenu interfoliaire est variable (mérotypisme) et peut modifier sa structure dans les différents membres de la série (plésiotypisme).

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.