Abstract

Ore minerals have been the resource base for all metal used by humankind since the dawn of history. Total world production of refined metals has been approximately 62 billion tonnes, and today, annual production exceeds 1.3 billion tonnes. Ore minerals, whether concentrated in ore deposits or dispersed as accessory minerals, can provide valuable information on the origins, histories and, in some case, futures of the metals. The same metals that serve society in myriad uses also have the potential to become major pollutants if released into the environment by combustion or weathering. The textures preserve a record of the means by which the minerals formed, provide insights as to the effective means of extracting the metals, and yield clues as to the future release of some metals. Each texture tells a tale with regard to origin, use, and future of the metal-bearing phases. Understanding these tales requires careful sampling, preparation, analysis, and interpretation. The techniques of analysis and interpretation of ore minerals may also be applied to such anthropogenic materials as artifacts and potential pollutants.

Abstract

Les minéraux des minerais ont servi de ressource de base pour tous les métaux utilisés par l’homme depuis le début de l’histoire. Jusqu’à maintenant, la production mondiale totale de métaux affinés atteint environ 62 milliards de tonnes, et de nos jours, la production annuelle dépasse 1,3 milliards de tonnes. Qu’ils soient concentrés dans des gisements ou bien dispersés sous forme d’accessoires, les minéraux des minerais peuvent fournir une information précieuse à propos de l’origine, l’évolution et, dans certains cas, le sort éventuel des métaux. Les mêmes métaux qui sont bénéfiques à la société par leurs applications multiples peuvent devenir de véritables agents de pollution s’ils sont mobilisés dans l’environnement par combustion ou lessivage. Les textures conservent les vestiges du mode de formation des minerais, fournissent de l’information très utile pour faciliter l’extraction des métaux, et révèlent des indications à propos de l’instabilité éventuelle de ceux-ci. Chaque texture contribue à l’histoire d’un assemblage, et fournit des indices à propos de son origine, son utilisation, et la stabilité éventuelle des phases porteuses des métaux. Pour bien pouvoir comprendre ces indices, il faut un échantillonnage soigné, une préparation des échantillons, une analyse appropriée et une interprétation. Les mêmes techniques d’analyse et d’interprétation s’appliquent aux matériaux anthropogéniques, tels les objets fabriqués et les matières polluantes.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.