Abstract

The disposal of fission products and actinides generated by the nuclear-fuel cycle is one of the major challenges in Environmental Sciences of the 21st Century. Because some fission products (e.g., 99Tc, 129I, 79Se and 135Cs) and actinides (e.g.,239Pu and 237Np) are long-lived, they have a major impact on the risk assessment of geological repositories. Thus, demonstrable long-term chemical and mechanical durability are essential properties of waste forms for the immobilization and disposal of radionuclides. Mineralogical and geological studies provide excellent candidate phases for immobilization and a unique database that cannot be duplicated by a purely Materials Science approach. The “mineralogical approach” is illustrated by a discussion of zircon as a phase for the immobilization of plutonium from dismantled nuclear weapons. Other minerals, e.g., monazite, apatite, pyrochlore, zirconolite and zeolites, also are important candidates for the immobilization of actinides.

Abstract

L’élimination des produits de fission et des actinides générés aux centrales d’énergie nucléaire constitue un des principaux défis environnementaux du vingt-et-unième siècle. Parce que certains des produits de fission (e.g., 99Tc, 129I, 79Se et 135Cs) et certains actinides (e.g.,239Pu et 237Np) ont de longues demi-vies, ils exercent un impact très important sur l’évaluation des risques du stockage de déchets dans un reposoir géologique. Ainsi, parmi les propriétés des média choisis pour l’immobilisation et l’enfouissement des radionucléides, une démonstration de la durabilité chimique et mécanique à long terme est essentielle. Les études minéralogiques et géologiques fournissent d’excellents candidats pour une telle immobilisation et une banque de données qu’on ne pourrait espérer trouver avec une approche typiquement utilisée en sciences des matériaux. On peut démontrer l’approche minéralogique par une discussion du zircon comme phase privilégiée pour imobiliser le plutonium d’armements nucléaires démantelés. D’autres minéraux, par exemple la monazite, l’apatite, le pyrochlore, la zirconolite et les zéolites, sont autant de candidats importants pour l’immobilisation des actinides.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.